La Nouvelle-Zélande à cheval
Océanie

Randonnée à cheval en Nouvelle-Zélande

Aux antipodes du monde, la Nouvelle Zélande est un archipel sauvage et étonnant, rêve de nombreux cavaliers. Le pays se compose de deux îles, presque deux pays distincts tant le climat, les paysages, la faune, la flore et même la culture diffèrent. Au Nord, les plages turquoise du Pacifique et la végétation tropicale luxuriante se disputent le territoire. C'est l'occasion de randonnées à cheval en terre sacrée Maori . Dernière langue de terre avant l'Antarctique, l'île Sud de la Nouvelle Zélande offre des paysages grandioses : glaciers, fjords, lacs de montagne et gigantesques plaines battues par les vents.
Voir tous nos voyages
  • Plage et chevaux en Nouvelle-Zélande
    Rando à cheval sur la plage en Nouvelle-Zélande
  • Côte sauvage en Nouvelle-Zélande
    Plage de la côte sauvage en Nouvelle-Zélande
  • Chevaux en Nouvelle-Zélande
    Cavaliers sur la piste des Maoris
  • Randonnée à cheval en Nouvelle-Zélande
    Rando équestre en Nouvelle-Zélande
  • Nouvelle-Zélande et ancien volcan
    Montagnes enneigées en Nouvelle-Zélande
  • Randonnée à cheval en Nouvelle-Zélande
    Pause équestre en Nouvelle-Zélande
  • Chevaux et Nouvelle-Zélande
    Baignade avec les chevaux en Nouvelle-Zélande
  • Nouvelle-Zélande et moutons
    Troupeau de moutons en Nouvelle-Zélande
  • Nouvelle-Zélande et Lion de mer
    Lion de mer sur la plage en Nouvelle-Zélande
  • Nouvelle-Zélande et maison
    Maisons atypiques en Nouvelle-Zélande
  • Nouvelle-Zélande et tradition maori
    Tradition Maori en Nouvelle-Zélande

Visa & santé

Formalités

Un passeport biométrique en cours de validité et valable 6 mois après votre retour est indispensable. Vérifiez impérativement ce passeport. Il est de votre seule responsabilité d’obtenir votre passeport et de vous conformer à la réglementation d’entrée dans ce pays avant la date de votre départ. En aucun cas la responsabilité de CHEVAL D'AVENTURE ne pourra être recherchée si vous ne pouvez pas partir pour absence de passeport en règle ou de visa.

Pour ce pays :
Un ETA (Electronic Travel Authority) est nécessaire à compter du 1er octobre 2019 pour tous les voyageurs. La procédure se fait sur le site de l'immigration néo zélandaise : https://nzeta.immigration.govt.nz/, prend environ 10 minutes et coute 12 NZ$. Il reste ensuite valide 2 ans. Cet ETA est nécessaire même si vous ne faites que transiter par le pays.
Prévoir minimum 1 semaine de délai avant la date de votre voyage. Vous pourriez vous voir refuser l'embarquement si vous ne possédez pas d'ETA valide.
Au moment de payer l'ETA, vous devrez également vous acquitter d'une nouvelle taxe appellée IVL (International Visitor Conservation and Tourism Tax) qui coûte, elle 35 NZ$ et a une durée de validitée égale à l'ETA.

Vous devrez remplir une carte d'arrivée des passagers (Passenger Arrival Card) avant de passer au contrôle des passeports. Celle-ci vous sera remise pendant votre vol, sinon, des cartes sont disponibles dans la zone d'arrivée.

Sortie de territoire des mineurs :

Si vous voyagez avec des enfants mineurs, vérifiez les formalités de sortie du territoire les concernant.  Vous pouvez demander des informations auprès de la mairie de votre domicile, ou de la préfecture et consulter le site :
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

Dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. 

Conseils pour l'obtention du visa

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants Français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès du consulat systématiquement avant d'envoyer votre dossier.

Les produits strictement interdits :

- viandes aviaires (poulet, dinde, canard) et dérivés (foie gras frais) ainsi que les œufs;
- fruits frais, légumes et champignons;
- miel et produits dérivés pollens, cire et résine végétale;- animaux vivants (dont chiens et chats), animaux de compagnies, oiseaux, œufs d’oiseaux, poissons et insectes;
- fleurs et feuillages, colliers de fleurs et assimilés;- emballage en paille ou autres herbes;
- corail, ivoire, peau de serpent, produits à base de cuir de crocodile ou d’os de baleine (dont colliers, bijoux, artefacts ou ornements);
- coquillages et carapaces de tortues.

Ces produits seront systématiquement détruits ou, si vous acceptez de payer le service, seront réexpédiés chez vous.

Adresses des consulats

  • Ambassade de Nouvelle Zélande
    7 ter rue Léonard De Vinci
    75016 PARIS
    Tél. : 01 45 01 43 43
    Fax : 01 45 01 43 44
  • New Zealand House
    80 Haymarket London SW1Y 4TQ United Kingdom
    SW1Y 4TQ London
    Tél. : 020 7930 8422
    Fax : 020 7839 4580
  • Ambassade de Nouvelle-Zelande
    Square de Meeus 17
    1000 BRUXELLES
    Tél. : +32 (0) 2 512 10 40
    Fax : +32 (0) 2 513 48 56
    primepacific@acom.be
  • Consulat général de Nouvelle-Zélande
    Chemin des Fins 2
    1218 Le Grand-Saconnex
    Tél. : 022/929 03 50
    Fax : 022/929 03 77
    mission.nz@bluewin.ch
  • Ambassade de France
    Sovereign Building 13ème étage
    34-42 Manners Sreet PO box 11343
    6142 WELLINGTON
    Tél. : +64 (4) 384 25 55
    Fax :
    consul@ambafrance-nz.org

Santé

Vaccins recommandés : Hépatite A et Typhoide.

Pour ce pays :
Pas de problèmes sanitaires particuliers. Nous vous conseillons simplement de mettre à jour les vaccinations courantes.
Faites attention aux coups de soleil, protégez-vous avec une crème solaire àndice élevé (même par temps gris), surtout au Sud, où l’on approche le trou dans la couche d’ozone. Et buvez régulièrement de l’eau.

Recommandations sanitaires :
Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

Sur les sites suivants, vous trouverez des conseils à suivre avant votre départ, ainsi que des informations concernant les vaccinations:

O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr


La responsabilité de Cheval d'Aventure ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Assurance

Vous devez absolument être assuré en assistance et rapatriement pour participer à nos voyages.

Nous vous proposons une assurance MULTIRISQUES comprenant l'annulation, l'interruption et l'assistance rapatriement pour tous les pays du monde où nous voyageons. En cas d'incident au cours du voyage, les accompagnateurs connaissent bien les procédures de rapatriement ou d'assistance. Leur mise en jeu est ainsi largement facilitée.

Si vous ne souscrivez pas notre assurance MULTIRISQUES, nous vous demandons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs. Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, emportez avec vous le numéro de téléphone d'urgence de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Intitulé officiel : Nouvelle-Zélande
Capitale : Wellington
Superficie : 270 530 km2
Population : 4 470 800 habitants
Ethnic groups : 74% Européen, 14.9% de Maori, 11.8% Asiatique, 7.4% Pacificifique, 1.2% Africain et 1.7% autre.
Langue : anglais et maori
Religion : 24% d'anglicans, 28% de protestants autres, 15% de catholiques
Régime politique : Monarchie constitutionnelle, membre du Commonwealth, régime parlementaire
Reine : Elizabeth II
Gouverneur : Patsy Reddy
Premier ministre : Jacinda Ardem
Le saviez-vous ? : Environ 4 millions d’habitants pour près de soixante millions de moutons. Soit près de 15 par habitant. En randonnée, c’est sur, vous croiserez plus souvent des moutons que des Néo Zélandais !
Le saviez-vous ? : Moins connu que Christophe Colomb (ils n’ont pas découvert l’Amérique), les Maoris peuplent la Nouvelle Zélande depuis le IXème siècle. Sur de simples barques, ils ont traversé le Pacifique. Colomb lui, n’a traversé que la moitié d’un océan bien plus petit.

Données socio-économiques

-  PIB : 97 074 millions de $US
- PIB par hab. : 23 925 $US
- Croissance : 5%
- Inflation : 2,3%
- Principales activités : agro-alimentaire (premier producteur de kiwi), bois, papier, laine, textile, produits laitiers, fer et acier
- Principaux partenaires : Australie, Union européenne, Etats-Unis

Histoire

950 - On attribue au navigateur polynésien Kupe la découverte de la Nouvelle-Zélande, qu'il nomme Aotearoa (le pays du long nuage blanc).
Vers 1350 - A la suite de Kupe, des migrants venus de Hawaiki s'installent et développent une culture hiérarchique et souvent sanguinaire.
1642 - L'explorateur hollandais Abel Tasman tente de débarquer sur la côte ouest, mais des membres de son équipage sont massacrés.
1769 - Le capitaine James Cook fait le tour des deux îles. Ses premiers contacts avec les Maoris sont violents, mais il rattache néanmoins les îles à la Couronne britannique.
1840 - Signature du traité de Waitangi : les Maoris cèdent la souveraineté de leur pays à l'Angleterre en échange de sa protection et de la possession de leurs terres.
1860 - Les tensions existant depuis l'origine entre colons européens (Pakeha) et Maoris s'exacerbent et la guerre éclate. Elle se solde près de dix ans plus tard par la défaite des Maoris.
1880 - Début de la ruée vers l'or et de l'élevage extensif.
1889 - Instauration du suffrage universel. Le développement économique s'accompagne de changements sociaux d'envergure : droit de vote accordé aux femmes, sécurité sociale, mise en place de syndicats.
1907 - La Nouvelle-Zélande devient dominion britannique.
1914-1918 - Elle prend part aux combats de la Première Guerre mondiale.
1940-1945 - Les troupes néo-zélandaises combattent aux côtés des Anglais en Europe, au Moyen-Orient puis dans le Pacifique sud.
1983 - La Nouvelle-Zélande signe un accord de libre-échange avec l'Australie. Elle s'éloigne économiquement de la Grande-Bretagne pour se rapprocher des États-Unis, du Japon et du reste de l'Asie.
1984 - Elle prend la tête du mouvement antinucléaire dans le Pacifique sud et quitte l'orbite militaire américaine. Elle s'oppose aux essais nucléaires français en Polynésie.
1985 - Des agents des services secrets français coulent le Rainbow Warrior, bateau de l'organisation antinucléaire Greenpeace, dans le port d'Auckland.
1985 - La loi sur le traité de Waitangi prévoit de réparer les injustices commises envers les Maoris, dont les terres ont été confisquées, depuis la signature du traité en 1840. La culture maorie (Maoritanga) connaît une renaissance depuis les années 70 et les Maoris réclament plus de justice sociale.
1995 - Le Black Magic néo-zélandais remporte la Coupe de l'Amérique.
1999 - Helen Clark est élue au poste de Premier ministre.
2000 - La Nouvelle-Zélande soutient le moratoire sur la pêche à la baleine et s'oppose au Japon à ce sujet. Elle interpelle la France et le Royaume-Uni sur le transports des matériaux nucléaires. Ses relations avec Fidji se détériorent : elle appelle à la restauration du gouvernement fidjien renversé en mai, puis à de nouvelles élections.
2002 - Helen Clark réaffirme une position antinucléaire lors d'une visite officielle aux États-Unis. Aux élections législatives, son parti remporte 52 sièges sur 120 au Parlement.
2005 - Helen Clark est réélu pour la troisième fois au mois de septembre. Un nouveau gouverneur avait été nommé en janvier.

Géographie

GENERAL :
A 2 000 km au sud-est de l'Australie, dans la zone tempérée de l'hémisphère sud, la Nouvelle-Zélande est formée de deux grandes îles montagneuses qui s'étendent sur 1 600 km du nord au sud. L'île du Nord (115 000 km2) concentre la majeure partie de la population et les deux villes principales, Auckland et Wellington. Certains de ses volcans sont encore actifs et elle comporte des zones de forte activité thermale. L'île du Sud (151 000 km2) est traversée sur presque toute sa longueur par la magnifique chaîne des Alpes néo-zélandaises. Le pays possède des myriades de lacs et de rivières.

FAUNE ET FLORE :
La Nouvelle-Zélande possède une flore extrêmement abondante et en grande partie indigène. Les prairies alpines se couvrent de fleurs en été, et cèdent la place en altitude aux arbustes, graminées et lichens. Le pohutakawa, l'arbre de Noël de la Nouvelle-Zélande, se pare en décembre d' étonnantes fleurs rouges. Les espèces indigènes couvrent 10 à 15% du territoire, ces zones constituant en majeure partie des réserves naturelles et de parcs nationaux protégés.
Curieusement, la faune indigène est limitée. Seul mammifère d'origine : la chauve-souris. Par contre, l'avifaune s'est abondamment développée. Le kiwi ne vole pas et vit la nuit. Vous rencontrerez partout les espèces animales introduites : cochon, chèvre, chien, chat, chevreuil, opossum et l'omniprésent mouton. Mais leur prolifération dans la nature a eu des conséquences néfastes sur l'environnement : plus de 150 espèces végétales, soit 10% des espèces indigènes et de nombreuses espèces d'oiseaux sont actuellement menacées. Thons, marlins et requins vivent au large des côtes néo-zélandaises. Les mammifères marins, dauphins, phoques et baleines, attirent des amoureux de la nature venus du monde entier.

L'île Nord :

Les deux grandes îles néo-zélandaises sont donc fort différentes l’une de l’autre. Celle du Nord est la plus petite et la plus découpée avec, face à Auckland, la vaste baie d’Hauraki et ses îles.
Au nord de la grande métropole néo-zélandaise, le Northland darde son long et large éperon vers les tropiques, bénéficiant d’un climat fort plaisant, doux jusqu’au cœur de l’hiver. En décembre, le pohutukawa, « l’arbre de Noël » des Néo-Zélandais, s’y couvre de grosses fleurs rouges. La superbe Bay of Islands, où débarquèrent les premiers colons anglais au début du XIXe siècle, en est le principal centre d’attraction. Sur sa façade ouest, 90-Mile Beach est la plus grande plage du pays. Au centre, parmi les fougères arborescentes, poussent encore les superbes kauri, arbres géants et sacrés des Maoris, malheureusement en grande partie déboisés.
Au sud-est d’Auckland, de l’autre côté du Firth of Thames, la très sauvage péninsule de Coromandel complète le panorama tropical de la Nouvelle-Zélande. Au-delà, l’héritage volcanique prend peu à peu le relais pour culminer vers Rotorua : volcans, coulées de lave figées, lacs de cratère, geysers, sources chaudes, fumerolles… Fascinant.

Sur la ceinture de feu du Pacifique, la Nouvelle-Zélande connaît régulièrement séismes et éruptions. C’est d’ailleurs une gigantesque explosion qui forma le lac Taupo (606 km²), le plus grand du pays et, dit-on, de l'hémisphère Sud.
À l’est de l’île, dans la région de Hawke’s Bay, bien ensoleillée, les vignobles couvrent de vastes étendues.

L'île Sud :

La plus grande des deux îles est aussi, de loin, la plus montagneuse. Les collines cèdent ici le terrain aux crêtes enneigées des Alpes néo-zélandaises, culminant à 3 754 m au mont Cook, aux pentes bardées de glaciers. Seule une courte frange nord échappe à l’emprise des Alpes : le comté de Marlborough, réputé pour son vin, et les abords de la baie de Tasman, quasi-tropicaux dans le splendide parc national Abel Tasman.
La West Coast est très pluvieuse : jusqu’à plus de 6 m de précipitations dans certaines zones, ce qui permettrait de la surnommer Wet Coat, la côte humide ! Elle plonge dru dans l’océan et se prolonge au sud par le Fiordland, le pays des fjords, qu’effleure à peine une unique route et un sentier de toute beauté. Creusés par les glaciers, les sounds sont très profonds : certains pénètrent de 40 km dans l’intérieur des terres, d’autres se creusent sur 400 m. Sous une nappe d’eau douce, due aux précipitations abondantes, foisonnent d’incroyables buissons de corail noir. La côte orientale, plus douce, mieux protégée, est le refuge d’une faune riche.

Peuple, culture et traditions

COUTUMES :
Aux Européens (Pakeha) et aux Maoris, les deux groupes culturels dominants, s'ajoutent les immigrés plus récents : Polynésiens, Indiens et Chinois. Si les Pakehas s'attachent dans l'ensemble à perpétuer la tradition britannique, l'affirmation de l'identité maorie et l'arrivée de nouvelles influences culturelles ont ouvert la société néo-zélandaise plus largement sur le monde. Les Maoris vivent en grande majorité dans les villes et ont adopté le mode de vie européen. Mais ils sont de plus en plus nombreux à apprendre leur langue et à rétablir le lien avec le marae de leur tribu.
Au-delà de leurs différences culturelles, tous les Kiwis partagent un même amour du sport et des loisirs de pleine nature. Et sont férocement attachés à l'indépendance de leur pays. Le rugby est une institution, pour ne pas dire une obsession nationale, et l'équipe des All Blacks fait vibrer tout le pays.

ARTS :
Les "arts maoris" et les "arts européens" demeurent distincts, mais les artistes n'exercent pas nécessairement leurs talents dans leur culture d'origine. De nombreux Pakeha (terme maori pour désigner les Blancs) sculptent des objets de style maori, tandis que de nombreux Maoris excellent dans des arts traditionnellement européens comme le théâtre ou la musique. Dame Kiri Te Kanawa, d'origine maorie, est l'une des chanteuses d'opéra les plus célèbres du monde. Les Maoris n'ont pas de culture écrite ; c'est à travers des chants magnifiques et des danses qu'ils gardent la trace de leur histoire. Vous jugerez de leur qualité artistique si l'on vous accueille par le traditionnel haka (chant de guerre) lorsque vous visiterez un marae (village ancestral d'une tribu). Les arts martiaux sont très développés dans la culture maorie. En matière d'art traditionnel, les sculptures en bois, en os et en jade, la vannerie et le tissage sont les formes les plus répandues.
La scène théâtrale se porte bien, surtout à Wellington. Les galeries d'art ne manquent pas, à commencer par la Dunedin Public Art Gallery, la salle d'exposition la plus ancienne du pays et l'une des meilleures. En matière de musique rock, les talents s'affirment bien au-delà du Pacifique : de Split Enz et Crowded House à Dunedin's 3Ds et Straightjacket Fits. Parmi les écrivains néo-zélandais, Katherine Mansfield (1888-1923) est sans doute la plus connue. Première réalisatrice néo-zélandaise, Jane Campion est l'auteur du célèbre film La Leçon de piano (1993).

GASTRONOMIE :
Si le traditionnel plat kiwi de viande et de légumes bouillis ne vous dit rien, vous n'aurez aucun mal, dans les villes, à choisir parmi une palette de cuisines du monde : chinoise, italienne, indienne, mexicaine, thaïlandaise, moyen-orientale, etc. Gros mangeurs de viande, les Néo-Zélandais consomment également des produits laitiers réputés : lait, fromages et glaces savoureuses. Amateurs de coquillages et crustacés, vous apprécierez tout particulièrement les moules néo-zélandaises, parmi les meilleures au monde ; les huîtres, notamment celles de Bluff, dans l'île du Sud, et les coquilles Saint-Jacques. D'excellents poissons de mer et de rivière sont également au menu, de même que des anguilles d'eau douce. Accompagnez votre poisson d'un sauvignon blanc de Malborough, ou d'un chardonnay de Hawkes Bay. De nombreux crus ont déjà acquis une réputation internationale, surtout dans les blancs. Et la production viticole néo-zélandaise est en plein essor. En revanche, il vous faudra oublier le goût du pain et celui du bon café.

RELIGION :
Le christianisme est la religion la plus commune. Anglicans (Église d'Angleterre), presbytériens et catholiques constituent les premières communautés religieuses du pays, suivis par les méthodistes, baptistes, adventistes et pentecôtistes. Les religions ratana et ringatu, formes maories de christianisme, ont de nombreux adeptes. La Nouvelle-Zélande compte également des hindouistes, des musulmans et des juifs.

Quelques mots d'échange

L'anglais et le maori sont les deux langues officielles. Vous entendrez surtout parler anglais. Longtemps en perte de vitesse, le maori connaît une nouvelle vitalité. Il est aujourd'hui enseigné dans les écoles. Les Maoris parlent l'anglais, mais à certaines occasions, il peut s'avérer utile de connaître un peu le maori. C'est la langue le plus souvent parlée dans les marae, et de nombreux lieux possèdent des noms maoris.

-  Quelques expressions utiles :
Bienvenue/bonne chance : welcome/good luck (anglais)kia ora (maori)
Au revoir : goodbye (anglais)e noho ra/haere ra (maori)
Bonjour (à une personne) : hello (anglais) tena koe (maori)
Bonjour (à deux personnes) : tena korua (maori)
Bonjour (à trois personnes ou plus) : tena koutou (maori)
Comment allez-vous ? (à une personne) : how are you ? (anglais)kei te pehea koe ? (maori)
Comment allez-vous ? (à deux personnes) : kei te pehea korua ? (maori)
Comment allez-vous ? (à trois personnes ou plus) : kei te pehea koutou ? (maori)
Très bien, merci : very well, thank you (anglais)kei te pai (maori)
Merci : thank you (anglais)ka pai (maori)

Bibliographie

Guide

- New Zealand 12e édition, Lonely Planet en anglais, 2004.
- National geographic : Nouvelle zélande 2013
- Petit futé : Nouvelle Zélande 2013

Cartographie

- National Geographic : New Zealand 2015

Littérature

- Statistics New Zealand. The New Zealand Official Yearbook, 1998. Wellington : GP Publications, 1998.
- Rice, Geoffrey W, ED. The Oxford History of New Zealand. 2e éd. Auckland : Oxford University Press, 1992.
- Lextreyt, Michel. Nouvelle-Zélande : Aotearoa, le pays au long nuage blanc. Tahiti, Éditions Au vent des îles, 2006. 221 p

Bien choisir votre chevauchée

Bien choisir votre chevauchée

Les randonnées équestres permettent d'explorer la Nouvelle-Zélande, depuis ses plages qui s'étendent à perte de vue, jusqu'à ses volcans aux sommets couverts de neige et à ses forêts primitives enchanteresses. L'équitation vous permet aussi de retourner à la nature et de profiter de la solitude et de l'harmonie des étendues sauvages de Nouvelle-Zélande.

Les chevaux néo-zélandais sont idéaux pour la randonnée : fiables, doux et faciles à monter.

Mixez confort, rando à cheval et culture Maori :

Sur la piste des Maoris

Partez pour une rando à cheval itinérante à la découverte de l'île sud, nature sauvage et campement le soir.

6 jours à cheval

9 jours à cheval

11 jours à cheval