randonnnée à cheval à Wadi Rum
Moyen-Orient

Partez pour une randonnée à cheval en Jordanie

Imaginez-vous galoper dans les pas du légendaire Lawrence d'Arabie, dans l'un des plus beaux déserts du monde, le Wadi Rum.... Votre randonnée à cheval en Jordanie sera unique. La Jordanie est un trésor qui propose aux cavaliers le plus insensé des voyages. Une destination majeure de la randonnée à cheval en Jordaniequi révèle ses secrets au pas du cheval arabe, élevé depuis des siècles par les Bédouins. Vous serez fascinés par tant de beautés : les méandres du canyon de Pétra vous conduisant à la mythique cité nabatéenne ; les rives du Jourdain, symbole des épopées bibliques ; la mer morte... Ce royaume hachémite est également réputé pour sa quiétude dans la région.
Voir tous nos voyages

L'avis des cavaliers

  • Découverte de Petra et du Wadi Rum à cheval
    Christophe Leservoisier,
    Cette randonnée équestre immerge le cavalier à Petra dans l'histoire Nabatéenne, et dans le Wadi Rum dans le mythe de "Lawrence d'Arabie". Au pas, voir au galop, les chevaux arabes immergent les cavaliers dans un paysage désertique de dunes, d'arches, de grottes et de canyons. Circuler à cheval entre ces grands...
    Découvrir ce voyage équestre
  • Chevaucher et visiter la mer morte
    Cavaliers heureux de lire sur la Mer Morte
  • Rando équestre en Jordanie et site de Jerash
    Site de Jerash - Jordanie à cheval
  • plongée en mer rouge à Aquaba
    Après une rando à cheval, une plongée à Aquaba
  • Rando à cheval en Jordanie et Mer Morte
    Paysages étonnants de la Mer Morte
  • Après une chevauchée, découverte de Madaba
    Mosaique à Madaba
  • Bedouins de Petra avec leurs ânes et chevaux
    Fin de journée à Petra pour les bédouins et leurs équidés.
  • Après une chevauchée, découverte de El Deir à Petra
    El Deir, le Monastère, dans les hauteurs de Petra
  • Rando à cheval au chateau de Kerak
    Après une chevauchée, visite de Kerak

Visa & santé

Formalités

Un visa est obligatoire pour aller en Jordanie (coût : 40 JOD). Il est possible d’obtenir un visa d’un mois pour une seule entrée aux aéroports d’Amman et d’Aqaba, ainsi qu’aux postes frontières maritimes et terrestres (Pont Sheikh Hussein au Nord, Pont King Hussein au Centre, Frontière Wadi Araba au Sud).
Le passeport doit avoir une validité minimale de 6 mois. Pour toute extension du visa au-delà d’un mois, il convient de se présenter au poste de police le plus proche de son lieu de résidence.

Si vous voyagez avec des enfants mineurs, vérifiez les formalités de sortie du territoire les concernant. Vous pouvez demander des informations auprès de la mairie de votre domicile, ou de la préfecture et consulter le site : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

Il est de votre seule responsabilité d’obtenir votre passeport et de vous conformer à la réglementation d’entrée dans ce pays.

En aucun cas, la responsabilité de Cheval d'Aventure ne pourra être recherchée si vous ne pouvez pas partir pour absence de passeport en règle ou de visa.

Conseils pour l'obtention du visa

Horaires d'ouverture de l'ambassade :
• dépôt : 09H00 / 11H30
• retrait : 12H00 / 13H30

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants Français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès du consulat systématiquement avant d'envoyer votre dossier.

Pour faciliter l’obtention de votre visa, nous vous conseillons de vous adresser à un organisme spécialisé type :
Visa express - http://visas-express.fr
Visa services - http://www.lyonvisa.com

Adresses des consulats

  • Ambassade de Jordanie
    80, bd Maurice Barrès,
    92200 Neuilly-sur-Seine
    Tél. : 01-55-62-00-00
    Fax : 01-55-62-00-06
    amjo.paris@wanadoo.fr
  • Ambassade de Jordanie
    Avenue Franklin Roosevelt 104
    1050 Bruxelles
    Tél. : +32 (0) 2 640 77 55
    Fax : +32 (0) 2 640 27 96
    jordan.embassy@skynet.be
  • Ambassade de Jordanie
    ChancellerieBelpstrasse 11
    3007 Berne
    Tél. : 031/384 04 04
    Fax : 031/384 04 05
    info@jordanembassy.ch
  • Ambassade à l'étranger
    38 Al-Mutanabbi Street,
    Jabal Amman P.O. Box 5348
    11183 Amman
    Tél. : +962 (6) 46 04 630
    Fax : +962 (6) 46 04 638

Santé

Aucune vaccination obligatoire n’est demandée pour l’entrée en Jordanie. Des troubles gastriques et intestinaux, causés par le changement de régime alimentaire, en général sans gravité, peuvent survenir. Mieux vaut stériliser l'eau ou acheter des bouteilles d'eau minérale, disponibles partout, et bien laver fruits et légumes avant de les consommer.

Il est recommandé de mettre à jour les vaccinations:
DTPolio +/- Coqueluche
Hépatite A et B
Rougeole-Oreillons-Rubéole
vérifier la vaccination anti-tuberculeuse, en particulier chez les jeunes enfants.
Selon les conditions et la durée du voyage, les vaccinations contre la typhoïde et la méningite à méningocoque pourront être envisagées.
Pour des séjours de longue durée, la vaccination contre la rage peut être recommandée.

Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

Sur les sites suivants, vous trouverez des conseils à suivre avant votre départ :
O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr


La majorité des hôpitaux ont un service pour les maladies infectieuses et tropicales. Pour plus d'informations, veuillez consulter celui le plus proche de chez vous.

La responsabilité de Cheval d'Aventure ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Assurance

Vous devez absolument être assuré en assistance et rapatriement pour participer à nos voyages.

Nous vous proposons une assurance MULTIRISQUES comprenant l'annulation, l'interruption et l'assistance rapatriement pour tous les pays du monde où nous voyageons. En cas d'incident au cours du voyage, les accompagnateurs connaissent bien les procédures de rapatriement ou d'assistance. Leur mise en jeu est ainsi largement facilitée.

Si vous ne souscrivez pas notre assurance MULTIRISQUES, nous vous demandons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs. Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, emportez avec vous le numéro de téléphone d'urgence de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Intitulé officiel : royaume hachémite de Jordanie
Capitale : Amman
Superficie : 92 300 km²

Population : 7 930 491 habitants
Peuples et ethnies : le peuplement historique de la Jordanie est constitué de Bédouins d'origine hachémite. Le pays accueille une communauté palestinienne qui dépasserait 60% de sa population, et des minorités circassienne, tchétchène et arménienne
Langue : arabe (langue officielle) et anglais

Religion : 92% de musulmans (sunnites), 6% de chrétiens (majorité de grecs orthodoxes)
Régime politique : monarchie constitutionnelle. Régime parlementaire
Roi : Abdallah II
Premier ministre : Abdullah Ensour

Le saviez-vous ? : Textes sacrés. Découverts en 1953, les manuscrits de la mer Morte sont les plus vieux textes connus de la Bible. Datés de 200 ans avant J.-C., ils racontent une histoire qui s’est passée mille ans plus tôt. C’est le laboratoire d’EDF qui en a assuré la conservation et à permis leur lecture.

Données socio-économiques

PIB : 30,76 milliards de $US
PIB par hab. : 5 000 $US
Croissance : 5,8%
Inflation : 5,4%
Chômage : 12,9%
Principales activités : amputé de la Cisjordanie, le pays compte peu de ressources agricoles, regroupées dans l'étroite vallée du Jourdain. L'activité industrielle représente environ 10% de son PIB (phosphates, potasse, engrais, ciment, petits gisements de pétrole et de gaz naturel). Les services, parmi lesquels le tourisme, quelque peu touché par la dégradation de la situation au Moyen-Orient, constituent la première activité du pays.
Principaux partenaires : Arabie saoudite, Union européenne, États-Unis

Histoire

La confuse histoire antique de la vaste zone comprise entre les régions désertiques de l'Est de l'actuelle Jordanie et la Méditerranée est écrite dans la Bible et les pierres et fragments déterrés par les archéologues. Faite d'invasions et de conquêtes, elle voit les Mésopotamiens, Égyptiens, Édomites, Moabites, Ammonites et Philistins rivaliser d'influence dans la région jusqu'à la création de l'empire de David et Salomon (1000-930 av. J.-C.) par les Israélites. Les siècles suivants consacrent l'arrivée de l'empire Romain-Byzantin (63 av. J.-C.), l'avènement de l'Islam avec les Omeyyades (vers 650), les croisades (1095-1291) et quatre siècles d'occupation par les Turcs ottomans. La révolte des tribus arabes de Faysal, au lendemain de la Première Guerre mondiale, met fin à la domination ottomane. Elle fait au passage connaître le nom d'un britannique allié à Faysal : Lawrence d'Arabie. En 1916, la Société des Nations place l'actuelle Jordanie (ex-Transjordanie) et la Palestine (dont la Cisjordanie) sous mandat Britannique. L'administration en est confiée à l'émir hachémite Abdallah en 1921. Il obtient peu à peu l'indépendance du pays, dans une région troublée par la création de l'État d'Israël.

1949 - Création officielle du Royaume hachémite de Jordanie, qui réunit la Cisjordanie (ouest du Jourdain) et la Transjordanie (rive est). De nombreux Palestiniens affluent vers ce royaume arabe.
1952 - Suite à l'assassinat du roi Abdallah l'année précédente, le trône revient à son petit-fils, Hussein.
1958 - départ des dernières troupes britanniques.
1967 - Guerre des 6 jours : Israël occupe la Cisjordanie et une partie de la Palestine. La Jordanie voit son territoire réduit et fait face à une nouvelle vague de réfugiés palestiniens.
1970 - Le roi Hussein réprime par la force l'activisme palestinien en Jordanie. Cet événement reste dans l'histoire sous le nom de Septembre Noir.
1978 - La Jordanie refuse les accords de Camp David (égypte/Israël) comme la majorité des pays arabes.
1985 - "Accords d'Amman" : la Jordanie et l'OLP s'accordent pour chercher une solution pacifique au conflit israélo-arabe.
1988 - Hussein met fin aux revendications jordaniennes sur la Cisjordanie.
1990 - La guerre du golfe voit le roi Hussein dans l'un de ses habituels exercices d'équilibrisme diplomatique : il est solidaire de ses cousins hachémites d'Irak mais ne s'engage pas dans le conflit et se plie à l'embargo décrété par l'ONU sur l'Irak.
1992 - Les lois de démocratisation du régime jordanien instaurent le multipartisme et la liberté de la presse.
1993 - Accords d'Oslo : la Jordanie est le second pays arabe à signer la paix avec Israël.
1996-1997 - Les retombées économiques attendues de l'accord d'Oslo portent peu leurs fruits et le FMI impose la rigueur à la Jordanie. L'augmentation du prix du pain est à l'origine d'émeutes dans le pays. Le gouvernement le baisse quelques mois plus tard.
1999 - La mort du roi Hussein laisse planer une ombre sur l'avenir du fragile Royaume hachémite. Contre toute attente, c'est son fils aîné - Abdallah II, ou Abdallah Hussein - qui lui succède.
2000-2003 - La nouvelle intifada, qui éclate en septembre 2001, et le retour de la droite israélienne au pouvoir en février 2001 touchent directement le pays, peuplé pour moitié de Palestiniens. A l'instar de l'Égypte, le royaume continue de vouloir jouer un rôle de tampon entre les nations arabes et l'État hébreu.
2005 - Le roi lance un processus de réorganisation et de décentralisation du royaume : à la place des 12 provinces existantes sont substituées 3 grandes régions administratives (le Nord, le Centre et le Sud). En août, le pays est frappé par des actes terroristes visant des navires de guerre US à Aqaba. Trois attentats, au mois de novembre, contre trois grands hôtels d'Amman font de nombreuses victimes.
2006 - Le 4 septembre, un homme armé tue un Britannique et blesse 5 autres touristes dans l’amphithéâtre romain d’Amman.
2007 - Suite à la démission du premier ministre Marouf al-Bakhit et à de nouvelles élections législatives, Nader al-Dahabi devient premier ministre.

Géographie

GENERAL :
La Jordanie s'insère entre Israël (est), la Syrie (nord), l'Irak (nord-est) et l'Arabie Saoudite (sud). Une large "protubérance" désertique orientée vers le nord-est (délimitée afin de donner au pays une frontière avec l'Irak tout en évitant que la Syrie et l'Arabie Saoudite n'en partagent une) caractérise ses contours. Les 91 840 km² de ce petit pays se divisent en trois grandes régions. La vallée du Jourdain, orientée nord-sud, forme sa partie ouest. Coupée par la mer Morte, cette région est la plus fertile du Royaume hachémite. Elle s'étend jusqu'à la mer Rouge, qui offre au pays ses quelques kilomètres de côtes. Le relief s'accentue à l'est de la vallée pour créer le plateau oriental. Entrecoupé par les gorges creusées par les différents affluents du Jourdain, il regroupe les principales villes du pays et l'exceptionnel site nabatéen de Pétra. Le désert, enfin, constitue la majeure partie de l'Est et du Nord-Est de la Jordanie.

FAUNE ET FLORE :
Le règne végétal est très peu représenté en Jordanie, à l'exception des cèdres, oliviers et eucalyptus de la vallée du Jourdain.
Chameaux, renards du désert, rats des sables, lièvres et gerboises - un petit rongeur - sont présents dans les régions désertiques. Quelques gazelles et antilopes à sabre, autrefois très nombreuses dans le désert jordanien, ont été réintroduites dans la réserve de Shaumari, près d'Azraq. Cette localité est, à certaines périodes de l'année, le lieu de rendez-vous des oiseaux migrateurs.

Peuple, culture et traditions

LANGUE :
La langue officielle en Jordanie est l'arabe. L'anglais est la seconde langue parlée. Cependant quelques mots d'arabe sont toujours appréciés de la part d'un étranger.

GASTRONOMIE :
Moins savoureuse et variée que sa voisine libanaise, la cuisine jordanienne réserve quelques bonnes surprises à petits prix.
Les felafels (boulettes de purée de pois chiches frites), le houmous et le foul (respectivement purées de pois chiches et de fèves préparées avec de l'ail et du citron) sont les plats économiques les plus répandus. Il se consomment généralement avec de grandes galettes de pain arabe, le khobz.
Le shawarma, "sandwich" à base d'agneau servi dans du khobz et le poulet rôti est quasiment incontournable dans les menus.
Le plat traditionnel est le mensaf. Il s'agit de morceaux d'agneau servis sur du riz et des pignons, traditionnellement surmontés de la tête de l'animal. La graisse de cuisson est généralement versée sur le plat, servi avec une sauce à base de yaourt.
Les pâtisseries du pays regorgent d'étals de douceurs à base de miel et d'amandes.

RELIGION :
L'islam est la religion dominante. Il puise aux mêmes racines que les autres religions monothéistes nées au Proche-Orient : le judaïsme et le christianisme. Le Coran fait ainsi fréquemment référence à des personnages de la Bible et de la Torah.
L'islam compte 5 principes : la profession de foi : "Il n'est d'autre Dieu qu'Allah et Mahomet est son prophète" ; les 5 prières quotidiennes en direction de la Mecque ; l'aumône aux pauvres ; le jeûne du ramadan et enfin le pèlerinage à la Mecque, ou hajj.
L'islam connut à ses débuts un schisme majeur qui divisa les croyants en deux courants : les sunnites et les chiites. Cette rupture résulta de la lutte de pouvoir livrée par Ali (cousin et gendre de Mahomet) contre la dynastie montante à Damas, les Omeyyades. Le chef de ces derniers fut reconnu comme légitime successeur de la tradition ("sunna"). Les sunnites - branche la plus répandue et considérée comme "orthodoxe" - sont très largement majoritaires en Jordanie. Le pays compte une minorité catholique.
L'islam impose le respect de quelques règles. La main gauche - consacrée à la toilette et considérée comme impure - ne doit pas être utilisée pour donner ou recevoir quelque chose. La consommation d'alcool et de viande de porc est interdite. La prière doit par ailleurs être précédée du rituel purificateur de la toilette. Chaque mosquée comporte un lieu réservé à ces ablutions. Du sable propre ou le simple fait de mimer la toilette suffisent cependant s'il n'y a pas d'eau à proximité. Durant le mois du ramadan (9ème mois du calendrier musulman, en général entre novembre et janvier), il est interdit aux fidèles de boire, de manger et de fumer entre le lever et le coucher du soleil, et d'avoir des relations sexuelles. La fête de l'Eid al-Fitr clôt ce mois de jeûne. Elle est suivie par l'Eid al-Adhah, environ deux mois plus tard.

Quelques mots d'échange

Salamm aleïkoum : Que la paix soit avec vous (salutation consacrée)
Aleïkoum salaam : Réponse au salut précédent
Marhaba : Salut !
Ma'elsalami : Au revoir
Chukran : Merci
Na'am : Oui
La'a : Non
Afwan : Excusez-moi
Ismi... : Je m'appelle...
Ana fransa'wi (m) : Je suis français
Pteh'ki fransawi : Parlez-vous français
Ana Bahib... : J'aime...
Yasaar/yamin : Gauche/droite
Al-ya'um : Aujourd'hui
Fi in'dak... ? : Avez-vous... ?

Bibliographie

Guide

Guide Bleu Jordanie 3 septembre 2014 de Collectif

Le Routard Jordanie 2014/201521 août 2013 de Collectif

Cartographie

- Jordanie, Carte Routière, 1:800 000, Freytag & Berndt 2009


Bien choisir votre chevauchée

Bien choisir votre chevauchée

Bien choisir sa randonnée à cheval en Jordanie

Alliez le désert du Wadi Rum et les trésors de la Jordanie : 

Vous souhaitez passer du temps dans le désert du Wadi Rum pour en découvrir tous ses secrets :

Sur notre blog

Apprenez-en plus sur les traditions équestre en Jordanie.
Le pur sang arabe, Sur les traces de Lawrence d'Arabie en Jordanie.
Lisez nos articles sur le Mag des cavaliers voyageurs.