La Bulgarie à cheval
Europe

Partez en randonnées à cheval en Bulgarie

Nation méconnue, la randonnée à cheval en Bulgarie offre un environnement naturel exceptionnel. Au fil des forêts flottent des bribes de magie, inspirée par Orphée qui joua ses premiers airs dans les Rhodopes. Cette toute jeune nation européenne (depuis 2007) est émaillée de villages authentiques, de sites historiques, de tombeaux et de sanctuaires hérités des Thraces que vous découvrez pendant vos randonnées à cheval en Bulgarie. A la croisée des civilisations, le pays regorge d'églises orthodoxes ou de mosquées. Mais c'est surtout dans la qualité de l'accueil que réside le plus beau trésor bulgare. Dans les campagnes aux effluves d'antan, une population hospitalière ouvre ses portes aux rares visiteurs.
Voir tous nos voyages

L'avis des cavaliers

  • Sur la terre des Empereurs
    Marie France, 63 ans, Nancy
    Super séjour. Accueil très sympathique, très bonne organisation. Allures vives. Bons hôtels. Allez en Bulgarie!!!
    Découvrir ce voyage équestre
  • Sur la terre des Empereurs
    Gerard, 69 ans, VAUCRESSON
    Superbe randonnée, de bons chevaux, de belles allures, des paysages variés, des hébergements d'excellente qualité. Une mention particulière pour la qualité du suivi quotidien assuré par nos hôtes avec professionnalisme et extrême gentillesse. A découvrir absolument.
    Découvrir ce voyage équestre
  • Sur la terre des Empereurs
    Michel, 68 ans, Rambouillet
    Un accueil exceptionnel par la correspondante locale très attentionnée pour ses clients, des hébergements très confortables, et des chevaux infatigables pour de belles allures. Mieux vaut être en bonne santé pour tenir le rythme et profiter à fond des opportunités de trots et galops.
    Découvrir ce voyage équestre
  • Chevaux en Bulgarie
    Cavaliers en Bulgarie
  • Chevaux en Bulgarie
    Pause pour les chevaux en Bulgarie
  • fectival de chevaux en bulgarie
    Festival de Todorovden
  • Chevaux dans les Rhodopes
    Campement - Rando équestre dans les Rhodopes
  • Chevaux en Bulgarie
    Randonnée à cheval en Bulgarie
  • Chevaux dans l'eau en Bulgarie
    Traversée de rivière à cheval en Bulgarie
  • Rando équestre en Bulgarie
    Maisons typiques - Rando équestre en Bulgarie
  • festival de todorovden
    Rencontre à cheval
  • levé de soleil en Bulgarie
    Paysage - Rando équestre en Bulgarie

Visa & santé

Formalités

Pour ce pays :
Pas de visa requis pour les ressortissants de l’Union Européenne. Ils doivent seulement disposer d'un passeport ou d'une carte d'identité en cours de validité. Il est de votre seule responsabilité d’obtenir votre passeport ou votre carte nationale d'identité et de vous conformer à la réglementation d’entrée dans ce pays. En aucun cas notre responsabilité ne pourra être recherchée si vous ne pouvez pas partir pour absence de documents d'identité en règle.

PASSEPORT POUR UN MINEUR
Passeport d’un mineur - http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

SORTIE DE TERRITOIRE DES MINEURS

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.
Pour faire une demande d'autorisation de sortie du territoire, la personne qui détient l'autorité parentale doit se présenter à l'antenne de police administrative de son arrondissement afin de signer un formulaire d'autorisation.
Autorisation parentale - http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1359.xhtml

Conseils pour l'obtention du visa

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants Français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès du consulat systématiquement avant d'envoyer votre dossier.

Adresses des consulats

  • Amabassade de Bulgarie en France
    1, av. Rapp
    75007 Paris
    Tél. : 01 45 51 85 90
    Fax : 01 45 51 18 68
    bulgamb@wanadoo.fr
  • Ambassade de France en Bulgarie
    29 rue Oborichté
    1504 Sofia
    Tél. : [359] (2) 96 51 100 
    Fax :
  • Ambassade Bulagrie
    Avenue Hamoir 58Avenue Hamoir 58
    1180 Uccle , Bruxelles
    Tél. : 02/374-59-63, 02/374
    Fax : 02/375-84-94
    secretary@bulgaria.be
  • Ambassade Bulgarie
    Bernastrasse 2
    3005 Bern
    Tél. :
    Fax :
    bulembassy@bluewin.ch

Santé

Vous devez vous préoccuper de votre santé :
Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste des pays étrangers pour faire un point sur les recommandations pouvant vous concerner et sur les vaccinations conseillées.
Vérifiez que vous êtes à jour des vaccinations habituelles (tétanos, diphtérie, coqueluche, poliomyélite, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite A et B, BCG)
Certaines vaccinations sont conseillées hors d’Europe : Fièvre jaune, hépatite A, typhoïde, méningite (A+C), rage.
Le traitement contre le paludisme est parfois nécessaire.
Seul un médecin peut vous donner des indications en fonction des obligations de chaque destination et de votre état de santé général.
Vous pouvez également consulter l’institut PASTEUR (01.40.61.38.00 à PARIS) ou l’I.S.B.A. centre pasteurien (04.72.72.25.20 à LYON).

Nous vous conseillons vivement de vous référer aux informations très fiables et actualisées sur les sites suivants :
O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr

En aucun cas notre responsabilité ne pourra être recherchée si vous devez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Pour ce pays : Aucune vaccination particulière n'est demandée, mais nous vous recommandons d’être à jour des vaccinations courantes (diphtérie, tétanos, typhoïde, polio).

Assurance

It is a condition of your booking with Equus Journeys that you have travel insurance which covers you for the riding activities to be undertaken. Your travel insurance should cover you for medical expenses and repatriation. Your guides will require your travel insurance details before they allow you to ride and may refuse to let you ride if you cannot provide them. You should take your insurance documents with you.

Informations pays

Carte d'identité du pays

Intitulé officiel : : République de Bulgarie
Capitale : : Sofia
Superficie : : 110 912 km2
Population : : 7,8 millions d'habitant
Langue : : Bulgare. Certaines minorités parlent turc et tzigane.
Religion : : orthodoxes bulgares (85%), musulmans (13%)
Régime politique : : régime parlementaire, avec un pouvoir présidentiel fort
Président : : Rossen Plevneliev
Premier ministre : : Boïko Borissov

Données socio-économiques

Principales activités : industrie alimentaire, construction métallique et mécanique, électronique, chimie, textile, métaux ferreux et non ferreux.
Principaux partenaires : Italie, Allemagne, Turquie, Grèce, Russie, Etats-Unis.
Membre de l'union européenne : depuis le 1er janvier 2007

Histoire

Antiquité - Peuplée à l'origine par les Thraces, l'actuelle Bulgarie est colonisée par les Grecs, conquise par les Romains, puis intégrée dans l'Empire byzantin.
VIe siècle - Arrivée de tribus slaves.
VIIe siècle - Les Bulgares, peuple turc, franchissent le Danube en 679 et fondent le premier Empire bulgare.
VIIIe-Xe siècles - L'Empire se développe vers le sud aux dépens de Byzance. Les Bulgares sont finalement assimilés par les Slaves, plus nombreux. Sous Boris Ier (852-889), la Bulgarie se convertit au christianisme orthodoxe (865) et adopte l'alphabet cyrillique. L'église bulgare devient indépendante en 870. Le premier Empire bulgare connaît son apogée sous Siméon Ier (893-927) le Grand.
1018-1185 - La Bulgarie passe sous domination byzantine.
1185-1396 - Le second Empire bulgare, fondé par Jean et Pierre Asen, domine les Balkans. A partir du milieu du XIIIe siècle, il se subdivise en principautés.
1396-1878 - La Bulgarie est annexée par l'Empire ottoman durant plus de quatre siècles. L'assimilation reste, toutefois, partielle. La survie de l'esprit national se manifeste au XIXe siècle par des insurrections férocement réprimées.
1878 - Grâce à l'intervention de la Russie, la Bulgarie devient autonome (traité de San Stefano). Mais les puissances européennes imposent le maintien de l'administration ottomane en Macédoine et en Roumélie orientale.
1908 - Ferdinand Ier prend le titre de tsar et proclame l'indépendance totale du pays.
1912 - Première guerre balkanique : alliée à la Serbie et à la Grèce, la Bulgarie mène une guerre victorieuse contre la Turquie.
1913 - Seconde guerre balkanique : en désaccord avec ses anciens alliés sur le partage de la Macédoine, la Bulgarie se retourne contre eux. Vaincue, elle perd une grande partie de ses conquêtes.
1915-1918 - Elle s'engage dans la Première Guerre mondiale aux côtés de l'Allemagne et de l'Autriche-Hongrie. Le traité de Neuilly (1919) lui retire l'accès à la mer Égée. Crises économiques et insurrections communistes suivies de répressions marquent l'entre-deux-guerres.
1941-1944 - La Bulgarie se range aux côtés de l'Allemagne mais refuse de participer à la guerre contre la Russie, son ancien libérateur.
1944 - Changement de camp : la Bulgarie, envahie par les troupes soviétiques, s'allie avec l'URSS contre les Allemands. Un coup d'État amène au pouvoir le Front de la patrie (ancien mouvement clandestin fondé en 1942 et dirigé en fait par le Parti communiste).
1946 - Proclamation de la République populaire de Bulgarie.
1947 - Le traité de Paris ramène la Bulgarie à ses anciennes frontières, agrandies de la Dobroudja du Sud.
1946-1990 - Dotée d'un régime étroitement lié à l'URSS, la Bulgarie reste dominée par le Parti communiste. Sous Todor Zivkov, premier secrétaire du parti de 1954 à 1989, le pays devient l'un des plus prospères d'Europe de l'Est.
1990 - Abolition du rôle dirigeant du Parti communiste. Premières élections libres remportées par l'ancien Parti communiste rebaptisé Parti socialiste bulgare (PSB).
1990-2000 - PSB et UFD (Union des forces démocratiques) sont les deux partis dominants. Sept gouvernements se succèdent en sept ans, sans réussir à juguler l'inflation, le chômage, l'accroissement de la dette publique. Le pays renoue cependant avec la croissance en 1995.
2001 - Election d'un tandem politique inattendu : le socialiste Gueorgui Parvanov, chef d'une formation construite sur les ruines du Parti communiste, est élu président et Siméon de Saxe-Cobourg-Gotha (monarque déchu à l'âge de neuf ans revenu dans son pays après une vie d'exil), premier ministre.
2002 - Au sommet de Copenhague, l'adhésion de la Bulgarie à l'Union Européenne est fixée à 2007.
2003 - Sofia soutient l'intervention anglo-américaine en Irak et signe la déclaration du groupe de Vilnius, formé par des pays anciennement communistes qui souhaitent intégrer l'OTAN.
2004 - C'est en matière de politique extérieure que le pays remporte ses plus grands succès. Le 2 avril 2004 la Bulgarie entre à l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord).
2005 - Le 25 avril, la Bulgarie signe son traité d'adhésion à l'Union européenne à compter du 1er janvier 2007, en même temps que la Roumanie. En juin, le Parti Socialiste remporte le scrutin des élections législatives. Les trois principaux partis représentés au Parlement concluent en août, à un accord ouvrant la voie à un gouvernement de "grande coalition". Une grande majorité, nécessaire aux réformes difficiles encore attendues pour entrer dans l'UE, est donnée au gouvernement.
2007-La Bulgarie rejoint l'UE.
2012 - La Bulgarie renonce d'entrer dans l'euro.

Géographie

GENERAL :
Située au carrefour de l'Europe et de l'Asie, au cœur des Balkans, la Bulgarie présente une étonnante diversité de paysages. Une plaine battue par les vents monte des rives du Danube jusqu'aux sommets arrondis de la Stara Planina. Cette chaîne coupe d'est en ouest la moitié nord du pays depuis la mer Noire jusqu'à la Yougoslavie. Le Sud de la Bulgarie est encore plus montagneux. Le pic Musala (2 925 m) dans le massif du Rila, au sud de Sofia, est le plus haut sommet entre les Alpes et le Transcaucase. Le pic Vihren (2 915 m), dans le massif du Pirin, plus au sud, atteint presque la même altitude. La chaîne des Rhodopes s'étend vers l'est du Rila au Pirin, le long de la frontière grecque. Elle sépare le mer Égée de la plaine de Thrace de la Bulgarie centrale. Cette plaine s'ouvre sur la mer Noire par de vastes baies et des lacs côtiers à Burgas et à Varna.

FAUNE ET FLORE :
Vu les difficultés économiques, la protection de l'environnement n'est pas le souci majeur du pays. Braconnage et abattage d'arbres se pratiquent dans des zones protégées, au détriment d'oiseaux tels que la cigogne blanche et le vautour moine. La population d'ours de la Bulgarie s'est accrue temporairement avec l'arrivée des « ours réfugiés » fuyant la Yougoslavie en guerre. Mais elle est à nouveau en déclin. Les cerfs et les lapins sont à peu près les seuls mammifères que l'on voit quand on marche en forêt.

Massif du Rila :
Les majestueuses montagnes du Rila, au sud de Sofia, se prêtent idéalement à la randonnée. L'excursion classique jusqu'au monastère de Rila demande deux ou trois jours. Ceux qui ont des mollets en acier peuvent partir de la station de ski de Borovets et faire l'ascension du pic Musala, le plus haut sommet de la péninsule des Balkans. Niché dans une étroite vallée à 119 km au sud de Sofia, le monastère de Rila a contribué à la sauvegarde de la culture bulgare durant la longue période de la domination ottomane, du XVe au XIXe siècle. Fondé en 927, le monastère servait de retraite pour les ermites. En 1335, il fut déplacé de 3 km jusqu'à son emplacement actuel. La tour-clocher à côté de l'église reste le seul vestige de cette époque. Détruit par un incendie en 1833, le monastère a été reconstruit peu après dans le style de la Renaissance bulgare. La magnifique église, surmontée de trois grands dômes, est couverte de 1 200 fresques représentant les donateurs et des personnages bibliques. Une iconostase dorée figure des scènes de la Bible. Le musée abrite des objets d'arts religieux ainsi que des costumes folkloriques et des objets domestiques.
Un bus relie Rila à Sofia. Il circule tous les jours et met 3 heures. On peut dormir dans le monastère ou opter pour le terrain de camping à proximité.

Les montagnes des Rhodopes :
Gorges spectaculaires, escarpements rocheux, forêts de pins, champs en terrasse et villages isolés où vivent diverses communautés ethniques : les montagnes des Rhodopes plairont à ceux qui aiment prendre leur temps. C'est là que les traditions des Slaves de Bulgarie restent les plus vivaces. C'est là aussi que vit la plus grande partie de la population musulmane : les ethnies turque et pômak dont les ancêtres furent islamisés sous la férule ottomane. Durant l'ère communiste, une zone interdite de 20 kilomètres était établie le long de la frontière sud de la Bulgarie afin d'isoler les villageois de cette région.
La plupart des voyageurs ne s'aventurent guère plus bas que le monastère de Bachkovo, à 30 km au sud de Plovdiv. Smolyan, une grosse localité vouée à l'exploitation forestière, située 70 km plus au sud constitue une bonne base pour visiter la région alentour. La station de ski de Pamporovo, à 16 km au nord-ouest, est très fréquentée par des groupes de touristes venus d'Allemagne ou d'Angleterre. A 20 km au nord-ouest de Smolyan, le petit village de Shiroka Lâka offre l'image inoubliable de ses maisons de pierre, entre lesquelles vagabondent les chèvres et circulent les villageois la fourche à la main. Son école de musique traditionnelle, fondée en 1971 pour préserver la musique et le folklore des Rhodopes, donne régulièrement des spectacles publics.

Peuple, culture et traditions

COUTUMES :
Les Bulgares adorent faire la fête, et les occasions ne manquent jamais pour cela. Outre les fêtes religieuses et les jours fériés, il célèbrent avec ferveur tous les événements importants de la vie et de la famille, tels que les mariages, les anniversaires, les baptêmes, "les premiers pas" (d'un enfant), et les pendaisons de crémaillère. Ils n'oublient jamais les fêtes liées au saint dont ils portent le nom (on célèbre ainsi les Aleksandar tous les 30 novembre, le jour de la St Aleksandar). Chaque année, le plupart des villages connaissent un jour de fête. Les habitants arrêtent alors de travailler pour manger, boire et entreprendre des activités ludiques (comme les courses à cheval et la lutte) ou traditionnelles, tel que la danse sur des charbons ardents (dans les villages reculés du parc national de Strandja). La Bulgarie reste une société conservatrice et traditionnelle. Le mode de vie rural n'a guère changé depuis un siècle. Il en va différemment dans les villes, tournées vers l'Europe et le mode de vie occidental.
En rentrant chez quelqu’un en Bulgarie il est de bon usage d’enlever ses chaussures (surtout par temps de pluie !). En général des pantoufles sont disponibles pour tout le monde.
En Bulgarie on se rend visite les uns les autres souvent sans prévenir et on offre un petit quelque chose : une fleur, un bonbon, un fruit....

LANGUE :
Le bulgare est une langue slave du Sud transcrite en caractères cyrilliques. Cet alphabet, créé au IXe siècle par deux frères de Thessalonique, les saints Cyril et Méthode, constitue l'un des liens étroits avec les Russes. Le russe reste la deuxième langue des plus âgés et continue d'être enseigné dans les écoles. Les jeunes s'intéressent davantage à l'anglais.
Attention ! Les Bulgares, comme les Grecs, ont une gestuelle bien particulière : pour dire oui, ils tournent la tête de côté, pour dire non, ils l'inclinent d'avant en arrière.

ARTS :
Après cinq siècles de domination ottomane, la culture bulgare a connu une renaissance au XIXe siècle sous l'impulsion d'écrivains et d'artistes. Auteur de superbes fresques, le peintre Zahari Zograf (1810-1853) s'est inspiré de l'art médiéval bulgare des monastères. Les musées de ces monastères recèlent aussi d'étonnantes sculptures de saints de la taille d'un grain de riz, réalisées par des moines contemplatifs.
Idéalistes et souvent engagés dans les luttes politiques, nombre de poètes ont marqué l'histoire de la littérature bulgare. Citons Christo Botev (fin du XIXe siècle), Dimcho Debelyanov, tué au cours de la Première Guerre mondiale ou Geo Milev, partisan des insurrections de l'après Première Guerre mondiale, capturé et tué par la police. Très célèbre, Ivan Vazov est connu pour son roman, Sous le joug (1890), qui décrit le soulèvement de 1876 contre les Turcs.
Un ancien mythe grec fait de la Thrace le pays d'origine d'Orphée et des muses, une tradition que revendiquent les chanteurs bulgares. Les chants religieux orthodoxes sont marqués par le mysticisme des fables et des légendes régionales. Les chansons et les danses populaires reflètent davantage l'influence turque. Le Mystère des voix bulgares, chour polyphonique féminin, a fait connaître cette musique dans le monde entier.

RELIGION :
Le régime communiste tenta de décourager la pratique religieuse durant plus de 40 ans. Si la très grande majorité des Bulgares est de confession orthodoxe, la religion reste le domaine des plus âgés, la jeunesse bulgare délaissant volontiers les églises.
Orthodoxes bulgares : 59,4%, musulmans 7,9%, autres 0,9%.

Quelques mots d'échange

Attention : pour dire oui, les Bulgares tournent la tête de côté (comme nous pour dire non !)

Quelques mots et expressions utiles en bulgare :
Bonjour (poli) : zdraveyte
Bonjour (informel) : zdrasti
Au revoir (poli) : dovizhdane
Au revoir (informel) : chao
S'il vous plaît : molia Merci : blagodaria
Merci (informel) : mersi
Je suis désolé (pardon) : sazhalyavam (prostete)
Excusez-moi : izvinete me
Oui : da
Non : ne
Je ne comprends pas : az ne razbiram
Où se trouve ? : kâde e ?
Combien cela coûte-t-il ? : kolko stuva ?

Bibliographie

Guide

Guide du Routard Roumanie, Bulgarie 2014/2015 23 avril 2014 de Collectif

Bulgarie 5 novembre 2014 de Petit Futé

Petit Futé Bulgarie 15 avril 2014 de Petit Futé

Cartographie

Carte NATIONAL Bulgarie 10 janvier 2012 de Collectif Michelin

Bulgarie : 1/400 000 1 mai 2004 de Freytag & Berndt

Roumanie, Bulgarie - Carte Routière et Touristique 26 octobre 2009 de Berlitz

Littérature

- Histoire des Balkans, XIVe-XXe siècle de Georges Castellan (Fayard , 1999) : une somme incontournable pour comprendre les tourments politiques de la région depuis plus d'un siècle.
- Païssi le Bulgare de Toutcho Karaboulkov (L'Harmattan , 1999) : une histoire des Bulgares écrite il y a deux siècles par Païssi, moine du mont Athos, qui craignait que le peuple bulgare ne disparaisse.
- La Bulgarie : voix d'hier, paroles d'aujourd'hui (Presses universitaires de France , coll. Ethnologie française , 2001) : une série d'articles ethnologiques sur la danse, la musique et le folklore bulgare.

Bien choisir votre chevauchée

Bien choisir votre chevauchée

Pourquoi partir à cheval en Bulgarie ?

Avant tout pour l’accueil incroyablement chaleureux des équipes équestres et lors des étapes à cheval chez l’habitant. Et si vous aimez les randonnées à cheval rythmées et sportives, vous serez comblés ! Malgré un relief très marqué, nos guides équestres privilégient le rythme et de belles envolées à cheval. Ces randonnées accessibles sont vivifiantes et vraiment dépaysantes.

Rhodopes ou Balkans ?

Ce sont les deux massifs montagneux de la Bulgarie. Une randonnée à cheval dans les Balkans se fait sur de longues crêtes dominant monastères et vallées des roses, tandis que les randonnées équestres dans le massif très secret des Rhodopes se déroulent entre forêts, grottes, lacs et petites bourgades authentiques.

Quand randonner à cheval en Bulgarie ?

La meilleure période pour la randonnée à cheval en Bulgarie est de mai à septembre. Pays de montagne, la Bulgarie connait un climat continental avec des influences de la mer Egée : le printemps est doux, les étés chauds et secs et les hivers très rigoureux.

Sur notre blog

De la grande Grèce à la Renaissance bulgare, suivez un voyage à cheval en Bulgarie au cœur d’une  civilisation plusieurs fois millénaire. Les Thraces sont l'une des plus anciennes civilisations en Europe. Suivez un groupe de cavaliers  qui racontent leur voyage.