Asie

Découvrez les randonnées à cheval en Mongolie

Une randonnée à cheval en Mongolie vous marquera à vie ! Immensité de steppes ondoyantes, forêts profondes, rivières cristallines ou hauts sommets, la Mongolie à cheval reste mythique pour tous les cavaliers. Partez à la rencontre de l'un des derniers peuples nomades en Mongolie dont le tempérament et le sens de l'hospitalité ont été forgé par des conditions de vie les plus extrêmes. Vous serez surpris par le cheval mongol, rapide et résistant, vivant en semi-liberté dans les steppes de Mongolie.
Voir tous nos voyages

L'avis des cavaliers

  • A la découverte de la Mongolie Centrale
    août 2019 Solene 32 ans
    Un voyage à cheval mais surtout très humain, qui nous a permis de découvrir le mode de vie nomade en Mongolie. Des sensations à cheval inédites. Un voyage dépaysant mais très apaisant, proche de la nature. L'organisation était parfaite, avoir avec nous une guide mongole qui parle parfaitement le français nous a permis... Lire en entier
    Découvrir ce voyage équestre
  • La grande chevauchée Mongole
    août 2019 Patricia 62 ans
    Le pays est très beau, le chevaux sont merveilleux. chevaux très gentils et au pied sûr
    Découvrir ce voyage équestre
  • Des Steppes de Khogno Khan à la Vallée de l'Orkhon
    août 2019 Anne 42 ans
    Sublime voyage, et le temps passé à cheval était juste parfait. C'était ma première randonnée de plusieurs jours, et jai trouvé l'organisation excellente. Découverte de la splendide région de Khogno Khan, dans une famille extraordinaire avec qui nous avons partagé des moments inoubliables, camping dans des endroits... Lire en entier
    Découvrir ce voyage équestre
  • Sur les traces de Gengis Khan
    août 2019 SEGOLENE 23 ans
    Un voyage extraordinaire dans un cadre sublime, encadré par une équipe au top ! La gentillesse des Mongols n'a d'égale que la beauté de leur pays ! Un cheval extraordinaire, certes tout petit mais avec un cœur énorme et un pied plus que sûr. Le bonheur de faire la course à plein galop dans les steppes me manque déjà...
    Découvrir ce voyage équestre
  • Sur les traces de Gengis Khan
    août 2019 ALICE 23 ans
    Un voyage incroyable, des paysages époustouflants, des chevaux avec un coeur énorme, des galops dans les steppes inoubliables! Et une aventure humaine magnifique, de superbes rencontres autant avec les guides mongols qu'avec les autres cavaliers. De plus il a fait un temps magnifique pendant tout le séjour!! Deux... Lire en entier
    Découvrir ce voyage équestre
  • Montage de yourte en Mongolie
    Structure de la yourte en Mongolie

Visa & santé

Formalités

Pour pouvoir transiter ou entrer sur le territoire de la Mongolie, tout ressortissant étranger (à l’ exception des nationalités exemptées de l’obligation du visa mongol ) doit être en possession d’un visa mongol valide et d’un passeport.

Documents à fournir pour la demande de visa de court séjour autorisant un séjour de moins de 30 jours (J / Entrée simple) sur le territoire de la Mongolie :

- Passeport original valable six mois après la date de retour et comprenant 2 pages vierges,
- Formulaire de demande de visa, toutes les sections doivent être dûment remplies par le demandeur de visa*,
- Une photo d’identité récente de 3,5 x 4,5 / et pas de copie / collée sur le formulaire,
- Confirmation de la réservation d’hôtel ou certificat des agences de voyage confirmant l’hébergement*,
- Réservation de billets (entrée et sortie du territoire mongol).
- Règlement par chèque à l’ordre de “Ambassade de Mongolie” : 60 euros au 26 Mars 2020.


* Document pré-rempli fourni par Cheval d'Aventure après l'inscription.




Conseils pour l'obtention du visa

Le visa est valable 90 jours à partir de la date d’octroi et autorise 30 jours de séjour à partir de la date d’arrivée et avant l’expiration de la validité du visa.

L'ambassade n'accepte plus les demandes de visa par courrier (information au 1er mars 2020) vous devez donc venir vous même à l'ambassade pour demander votre visa pour la Mongolie, soit vous faire représenter par un tiers ou une société spécialisée dans l'obtention de visa.

En voici quelques-unes :
Visa express - http://visas-express.fr
Visa services - http://www.lyonvisa.com
Visa mongolie - https://www.visa-mongolie.com


Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants Français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès du consulat systématiquement avant votre départ.

Adresses des consulats

  • Agence de l'immigration, de la naturalisation et des etrangers
    Buyant Ukhaa
    Khan Uul District
    Oulan-Bator
    Tél. : +1900-18-82 / +976-7
    Fax :
  • Ambassade de France en Mongolie
    3, avenue de la Paix
    quartier 1 - district de Chingeltei PO Box 687
    Oulan Bator
    Tél. : +976 (11) 32 45 19
    Fax :
    contact@ambafrance-mn.org
  • Ambassade de Mongolie en France
    5, avenue Robert-Schuman
    92100 Boulogne-Billancourt
    Tél. : 01.46.05.28.12
    Fax : 01 46 05 30 16
    info@ambassademongolie.fr
  • Ambassade de Mongolie en Belgique
    Avenue Besme 18
    Foret
    1190 Bruxelles
    Tél. : +32 (0) 2 344 69 74
    Fax : +32 (0) 2 344 32 15
    brussels@embmongolie.be

Santé

Recommandations sanitaires :
Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

Sur les sites suivants, vous trouverez des conseils à suivre avant votre départ
O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr

La majorité des hôpitaux ont un service pour les maladies infectieuses et tropicales. Pour plus d'informations, veuillez consulter celui le plus proche de chez vous.

La responsabilité de Cheval d'Aventure ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Pour ce pays :
Pas de vaccination obligatoire.
Hépatite A et Typhoïde sont recommandés.
Etre à jour dans vos vaccinations courantes: Polio, Tétanos, BCG, etc....
Attention aux chiens, qui peuvent être dangereux ou malades (rage).
Une pharmacie personnelle est recommandée.

Assurance

Vous devez absolument être assuré en assistance et rapatriement pour participer à nos voyages.

Nous vous proposons une assurance MULTIRISQUES comprenant l'annulation, l'interruption et l'assistance rapatriement pour tous les pays du monde où nous voyageons. En cas d'incident au cours du voyage, les accompagnateurs connaissent bien les procédures de rapatriement ou d'assistance. Leur mise en jeu est ainsi largement facilitée.

Si vous ne souscrivez pas notre assurance MULTIRISQUES, nous vous demandons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs. Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, emportez avec vous le numéro de téléphone d'urgence de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Intitulé officiel : République populaire mongole
Capitale : Oulan-Bator
Superficie : 1 565 000 km2
Population : 2,99 millions d'habitants
Peuples et ethnies : Khalkhas (78%), Kalmouks (8,4%), Kazakhs (4,9%), Bouriates (2,6%), Chinois (1,4%), Touvines (1,3%), Ouïgours (0,04%), Russes (0,17%), Darkhat (0,1%) et Evenki (0,04%)

Langue : mongol, kalmouk, kazakh, bouriate, chinois, russe

Religion : bouddhisme tibétain, islam, chamanisme
Régime politique : république parlementaire
Président : Tsakhiagiyn Elbegdorj

Le saviez-vous ? : Sous le joug d’un gouvernement pro-soviétique, les religieux ont subit une très dure répression. Aujourd’hui, on assiste à un renouveau du bouddhisme dans de magnifiques monastères et des rites chamaniques, chez les nomades du lac Hövsgöl.
Le saviez-vous ? : Le nord, couvert de forêts boréales, annonce la taïga sibérienne et abrite de belles montagnes où cascadent les rivières. On y réalise de beaux treks d’hiver, en traîneau à chien ou en raquettes, marchant sur la glace de vastes lacs gelés.
Le saviez-vous ? : A l’Ouest de la Mongolie, les montagnes de l’Altaï atteignent plus de 4000 mètres d’altitude et déroulent de grands ensembles glaciaires. Les nomades qui peuplent ces territoires sont les maîtres de la chasse à l’aigle.
Le saviez-vous ? : Au sud du pays, le désert de Gobi est le plus froid des espaces arides de la planète Il déroule des immenses regs entaillés de grands canyons où de belles dunes font office de reliefs.

Données socio-économiques

PIB : 3 892 millions de $US
PIB par hab. : 1 481 $US
Croissance : 6,7%
Inflation : 15,1%
Principales activités : élevage, exploitation du cuivre, commerce du cachemire et de la laine
Principaux partenaires : Russie, Chine, Japon et Etats-Unis

Histoire

Préhistoire - Des ossements découverts dans le désert de Gobi et dans d'autres régions de Mongolie témoignent d'une présence humaine remontant à près de 500 000 ans. Malgré les étés courts, la culture du blé a coexisté pendant des milliers d'années avec l'élevage nomade, que les Mongols ont adopté après avoir domestiqué les chevaux, les yacks et les chameaux.
618-907 - Dynastie Tang. C'est à cette époque que le nom "Mongol" apparaît pour la première fois dans les archives chinoises. La Mongolie est alors dominée par un peuple turc, les Ouïgours, qui contrôlent le pays jusqu'en 840, avant d'être vaincus par les Kirghiz.
Xe-XIIe siècle - Peu enclins à s'allier avec d'autres peuples nomades du Nord de l'Asie, les Mongols forment longtemps une confédération flottante de clans rivaux.
1189-1227 - Un jeune Mongol de vingt ans, du nom de Temüjin, s'impose et parvient à unir la plupart des tribus, ce qui lui vaut le titre de Gengis Khan ("empereur universel"). Si, pour les Occidentaux, ce nom est associé à l'image d'un personnage impitoyable et belliqueux, il incarne avant tout pour son peuple la force, l'unité, le droit et l'ordre. Après avoir établi sa capitale dans l'actuelle Kharkhorin, il lance son impressionnante cavalerie (constituée de chevaux takhi) à l'assaut de la Chine et de la Russie. A sa mort, en 1227, l'Empire mongol s'étend de Pékin jusqu'à la mer Caspienne.
1279 - Kubilaï Khan, petit-fils de Gengis Khan, achève la conquête de la Chine. Au lieu de chercher à agrandir davantage le royaume, il s'efforce de l'unifier. C'est la pax mongolica, l'âge d'or de l'Empire mongol, un des plus vastes de tous les temps.
1294 - Mort de Kabilaï Khan. Des factions rivales se forment et les Chinois commencent à s'opposer au joug mongol.
1368 - Les Mongols sont chassés de Pékin par le premier empereur de la dynastie Ming. S'ensuit une longue période de déclin et de lutte entre les Mongols orientaux (héritiers de Gengis Khan) et les Mongols occidentaux (soumis aux Ming) qui dure près de trois siècles.
1616 - Les Mandchous, ethnie du Nord-Est de la Chine, s'imposent à leur tour en Asie en fondant la dynastie Qing. Ils rallient les Mongols orientaux et soumettent la dynastie Ming. Leur règne bienveillant sur la Chine dure jusque vers 1800. Puis la corruption et le despotisme précipitent la chute de l'empire.
1911 - Fin de la dynastie Qing. Les Mongols proclament leur indépendance et mettent en place un gouvernement provisoire sous l'autorité de Bodg Khaan, le huitième "Bouddha vivant".
1915 - Le traité de Kyakhta, signé par la Mongolie, la Russie et la Chine, accorde à la Mongolie un statut d'autonomie limitée.
1924 - Proclamation de la République populaire de Mongolie (RPM), qui devient le deuxième pays communiste du monde (dirigé par le Parti populaire révolutionnaire mongol). Aidée depuis 1921 par la Russie soviétique, la Mongolie parvient à préserver une relative indépendance vis-à-vis de Moscou jusqu'à la fin des années 20. Puis le pays est balayé par les purges staliniennes.
1937-1938 - Campagne de terreur contre les monastères et les moines, qui décime près de 3% de la population mongole.
1986 - Encouragé par les réformes de Mikhaïl Gorbatchev, le décentralisateur mongol Jambyn Batmonkh tente d'introduire la perestroïka et la glasnost dans son pays.
1990 - Manifestations prodémocratiques devant le parlement d'Oulan Bator et grèves de la faim. Batmonkh perd le pouvoir et de nouveaux partis politiques émergent. En mai, le gouvernement amende la Constitution pour permettre la tenue d'élections multipartites, mais les régions rurales plébiscitent le maintien du Parti communiste au pouvoir.
1996 - La victoire de la Coalition d'union démocratique aux élections législatives du 30 juin met fin à 75 ans de règne communiste.
1999-2001 - Après plusieurs années d'une politique de réformes et de privatisation, la pauvreté et la famine continuent de miner le pays. La rigueur exceptionnelle des deux derniers hivers a sérieusement remis en cause le mode de vie des éleveurs nomades et amené le pays au bord de la crise ( 6 millions de têtes de bétail meurent en raison des températures extrêmes).
2002 - Pour la première fois depuis longtemps, la situation économique s'améliore légèrement (3% de croissance).
2005 - L'ancien Premier ministre Nambaryn Enkhbayar du PRPM (Parti Révolutionnaire du Peuple Mongol) est élu président de la république en mai, avec 53,4% des suffrages.
2006 - Le PRPM décide, en janvier, de quitter la coalition gouvernementale qu'il formait avec le Parti Démocratique. 10 ministres du PRPM démissionnent du gouvernement, celui-ci est ensuite dissous par le Président. Le PRPM forme alors une nouvelle coalition avec des petits partis et son secrétaire général est investi Premier ministre.
2008 - De nouvelles élections législatives sont organisées. Le PRPM annonce sa victoire, contestée par le Parti démocratique, ce qui déclenche de violentes émeutes et force le gouvernement à déclarer l'état d'urgence dans tout le pays. L'armée reprend le contrôle et la victoire du PRPM est confirmée.
2009 - Les élections présidentielles voient la victoire de Tsakhiagiin Elbegdorj, ex-chef du Parti démocratique. Cette fois, aucune contestation n'est à noter.

Géographie

GENERAL :
Enclavée entre la Chine et la Russie, la Mongolie couvre une superficie environ trois fois égale à celle de la France. A l'époque de la conquête mongole, sous Gengis Khan et Kabilaï Khan, elle forma l'un des plus vastes empires de tous les temps. Jusqu'au XXe siècle, le pays était deux fois plus grand qu'aujourd'hui et comprenait une partie de la Sibérie ainsi que la Mongolie Intérieure, aujourd'hui contrôlée par la Chine.
Avec une altitude moyenne de 1 580 m, c'est l'un des pays les plus élevés au monde. Ses plus hautes montagnes dressent leurs sommets à l'extrême ouest du pays. L'Altaï est coiffé de neiges éternelles et son point culminant, le Tavanbogd Uul (4 370 m) possède un magnifique glacier qui domine la Mongolie, la Russie et la Chine. Entre ces alignements montagneux s'étirent des terres arides et austères. Ailleurs, la Mongolie est piquée de nombreux lacs salés et d'eau douce dont le plus vaste, le Khövsgöl Nuur, contient 2% de la réserve d'eau douce de la planète. Le sud du pays est dominé par le Gobi, un désert austère qui offre cependant suffisamment de pâturages pour nourrir les troupeaux épars de moutons, de chèvres et de chameaux. Le reste du territoire est recouvert de prairies, habitat du fameux cheval takhi, dit cheval de Prjevalski, que Gengis Khan utilisa avec tant de succès pendant ses guerres de conquête.

FAUNE ET FLORE :
La moitié du territoire est recouverte de prairies. Certaines zones de la Mongolie centrale sont réputées pour leurs fleurs sauvages, comme l'edelweiss ou le rhododendron. Le nord est le domaine de la forêt sibérienne. Dans le désert de Gobi, le saxaul, arbuste d'Asie centrale, est essentiel pour lutter contre l'érosion et l'appauvrissement des sols, deux problèmes auxquels est confrontée cette région. Les dunes de sable ne correspondent malgré tout qu'à 3 % de la surface de ce désert, univers de pierres et de broussailles.
Les steppes sont parcourues par une faune tantôt sauvage, tantôt domestiquée, qui comprend notamment yacks, marmottes, gazelles et chevaux takhi, particulièrement protégés dans la réserve naturelle de Khustain Nurru. Le désert de Gobi est le lieu de prédilection de certaines espèces menacées, comme l'antilope à queue noire, le chameau sauvage ou le léopard des neiges. Le vautour noir et l'outarde Houbara font partie des 200 espèces d'oiseaux qu'abrite cette zone.

Peuple, culture et traditions

COUTUMES :
Les Mongols sont nomades depuis des millénaires. Malgré l'urbanisation, les traditions des steppes sont toujours vivaces. Même dans les villes, la plupart des habitants vivent dans une yourte, grande tente de feutre blanc pouvant se déplacer facilement, toujours agencée de la même façon : l'entrée est orientée vers le sud; au fond, légèrement à gauche, se trouve la place d'honneur pour les invités; l'arrière de la yourte, appelé le khoïmor, est réservé aux aînés, c'est là que l'on expose les objets de valeur. Contre le mur du fond trône l'autel familial, sur lequel on place les images bouddhistes et les photos de famille.

ARTS :
La peinture, la musique et la littérature mongoles sont indissociablement liées au bouddhisme tibétain et au nomadisme. Les danses tsam exécutées pour exorciser les esprits du mal témoignent de l'influence du nomadisme et du chamanisme. Interdites durant la période communiste, elles font aujourd'hui peu à peu leur réapparition. La musique traditionnelle s'appuie sur une vaste gamme d'instruments et de techniques de chant. Le khöömi, exclusivement pratiqué par des hommes, est un chant diaphonique qui consiste à émettre plusieurs sons à la fois. Musique et danse ne se conçoivent pas sans le spectacle de quelques contorsionnistes - une tradition mongole très ancienne.
L'immense production littéraire du peuple mongol reste en grande partie inconnue des Européens. Ce n'est que récemment que l'ouvrage le plus éminent, L'Histoire secrète des Mongols, qui célèbre l'Empire mongol du temps de sa splendeur, a fait l'objet d'une traduction.

GASTRONOMIE :
"Garde le petit déjeuner pour toi, partage le déjeuner avec tes amis et réserve le dîner pour tes ennemis", dit un vieil adage mongol. Composés généralement de mouton bouilli avec beaucoup de graisse et de farine, et parfois de quelques produits laitiers ou de riz, le petit déjeuner et le déjeuner constituent effectivement les repas les plus importants pour les Mongols. Saucisse de boyau de mouton, marmotte cuite ou lait de yak font partie des quelques mets aux saveurs pour le moins « dépaysantes » que vous pourrez goûter. Les Kazakhs de l'Ouest améliorent leur quotidien avec de la viande de cheval. Grands buveurs de thé, les Mongols ont fait du süütei tsai (thé salé) le breuvage national. La boisson des hommes est l'arkhi (vodka) et ceux qui refusent d'en boire perdent l'estime de leurs congénères. Pour leur part, les éleveurs produisent leur propre boisson, l'aïrag : du lait de jument fermenté, avec un taux d'alcool d'environ 3%. On le distille souvent davantage de manière à porter à 12° le degré d'alcool : il devient alors le shimiin arkhi.

RELIGION :
Introduit en Mongolie au XIIIe siècle par Kubilaï Khan, le bouddhisme tibétain s'est très vite répandu dans le pays. Des liens profonds unissent la Mongolie et le Tibet. Une fois dans sa vie, un Mongol bouddhiste tente de se rendre jusqu'à la ville sainte de Lhassa. De leur côté, les Tibétains ont souvent eu recours à des tribus mongoles pour maintenir leur autorité. En 1921, lors de la prise du pouvoir par les communistes, la Mongolie comptait environ 700 monastères pour une population de 110 000 lamas. Dans les années 30, des milliers de moines furent arrêtés et envoyés dans des camps de travail en Sibérie, les monastères furent fermés et toute forme de culte fut prohibée. La liberté religieuse ne fut restaurée qu'en 1990. Depuis, on assiste à un phénomène de renouveau de la foi bouddhiste (ainsi que d'autres religions). Les monastères et les temples (süm) ont été réouverts. Ils portent toujours des noms tibétains. Il existe une importante minorité de sunnites, dans l'ouest du pays, essentiellement constituée de Kazakhs.
Cohabitant volontiers avec le bouddhisme, le chamanisme est toujours très répandu. Il repose sur l'autorité du chaman, prêtre-médecin doté de pouvoirs curatifs, qui éloigne les mauvais esprits grâce au contact privilégié qu'il entretient avec les morts. Signe tangible de ce système de croyance : les nombreux oboos, petits amoncellements de pierres ou de bois posés au sommet des collines ou des montagnes, en hommage aux dieux.

Quelques mots d'échange

Le mongol, la langue officielle, appartient à la famille ouralo-altaïque qui englobe le finnois, le turc, le kazakh, l'ouzbek et le coréen. L'alphabet cyrillique remplace l'écriture mongole depuis 1944.
Quelques mots utiles :
bonjour : sènne bénoo
merci : baïrtla
de rien : tzougèr
au revoir : baïrtè
on y va : yaoui
attendez : bèdjé
combien ça coûte? : in hid bè?
j'ai faim : bi oulsoudj bènne
j'ai froid : bi dartch bènne
quel est votre nom? : tani nir khin bè?
je m'appelle Mya : mini nir Mya
c'est bon : cékhan bènne
bonne nuit : cékhan amrarè
qu'est-ce que c'est? : in yo bè?
quand? : hidzè
où? : khanne
comment? : yadj
que disent-ils? : yo hilsanne bè?
Oui : tiim
Non : ougoui
Okay : dzaa
vraiment? : tiimou?
bon appétit : cékhan khol loreu
excusez-moi : outchlarè
voiture : machinne
chauffeur : djolotch
je ne sais pas : bi mitkoui bènne
il n'y en a pas / il n'est pas là : bèkhgoui
je ne comprends pas : bi eulgokhgoui bènne
ce n'est pas possible : inne bolkhogoui
c'est possible : inne bolone
je suis français : bi frants koune
les toilettes : djorrlon
arrêtez! : dzokhsorè
0 : tic
1 : nic
2 : kho-yeur
3 : gorove
4 : dourouve
5 : tav
6 : dzorkha
7 : doloo
8 : naïm
9 : yeus
10 : arov
beau : cékhan
vilain : moukhè
grand : tom
petit : djidjik
bon : sène
mauvais : mou
chaud : khalon
froid : khuiten
cher : ounetè
pas cher : khiamda

Bibliographie

Guide

Mongolie - 2ed 11 septembre 2014 de Lonely Planet

Mongolie (Guide) Quatrième Édition 9 mai 2014
de Kaplanian & Touboulic et Marie Cavalié

Petit Futé Mongolie 6 mai 2015 de Petit Futé

Cartographie

Carte de voyage en Mongolie 1:1,600,000, imperméable à l'eau, compatible avec le GPS REISE2011 de RKH

Mongolia : 1/1 785 000 1 janvier 2013
de International Travel Maps

Chine Mongolie Berlitz Si23 novembre 2011 de Collectif

Littérature

Magali Schneider, Le désert du Gobi, Carnet de voyage en Mongolie, Éditions Autrement, Paris, 1997.

Marc Alaux, Sous les yourtes de Mongolie, Avec les Fils de la steppe, Paris, Transboréal, 2007, rééd. 2010.

Ferdynand Ossendowski, Bêtes, hommes et dieux, Paris, Phébus, 1995

Bien choisir votre chevauchée

Bien choisir votre chevauchée

La Mongolie est un vaste pays avec des richesses variées. Nos randonnées à cheval offrent plusieurs possibilités.

Cavaliers confirmés, immersion totale, galops dans la steppe 

Ou encore associer la randonnée à cheval et le tourisme

La randonnée à cheval en Mongolie, c'est aussi le confort des yourtes

Sur notre blog

Découvrez l'histoire de Laetitia Goncalves, gagnante de la Gobi Desert Cup, les chevaux de Przewalski, le cheval Mongol, Participez à des jeux équestres en Mongolie, suivez Nelson, jeune cavalier...

Lisez nos articles sur le Mag des cavaliers voyageurs.