Rando à cheval dans l'ouest du Canada
Amérique du Nord

Randonnées à cheval dans l'ouest du Canada

Le Canada perpétue avec ferveur et nostalgie un mode de vie hérité des cowboys. Ce géant du Grand Nord offre un terrain de randonnée équestre dans l'ouest du Canada incomparable pour les cavaliers en quête de nature et de sensations fortes. Les Rocheuses furent l'incroyable théâtre des épopées des pionniers en quête de terres arables ou de pépites d'or, ceux qui furent les défricheurs de ces grands espaces sauvages où la faune est toujours aussi intense : grizzly, castor, bison, loup, coyote, lynx, puma, caribou ou élan. Sur ces terres parfois hostiles, la randonnée à cheval au Canada est un passeport pour la vie de trappeur.
Voir tous nos voyages

L'avis des cavaliers

  • Lacs et hauts plateaux des Rocheuses
    Raphaëlle,
    Une randonnée très dépaysante dans les plus beaux paysages de l'ouest canadien entre lacs, forêts, avec des panoramas époustouflants sur les chaînes de montagnes. Des campements simples, coupés du monde, pour une immersion totale dans la nature avec un guide passionant et expérimenté!
    Découvrir ce voyage équestre
  • Séjour en ranch au Saskatchewan
    Raphaëlle,
    Un séjour très dépaysant et immersif au coeur du Canada rural, très loin des sentiers battus. Aucun tourisme, juste des collines à perte de vue et des chevaux! George, le propriétaire est très accueillant et vous propose une immersion authentique dans le monde des cowboys canadiens. Nous avons même pu assister à un...
    Découvrir ce voyage équestre
  • Légendes d'Automne
    Raphaëlle,
    Un séjour magnifique au Canada chez Neil et Undine qui m'ont accueillie en famille. Des chevauchées dans des décors de carte postale dans les couleurs sublimes de l'été indien. Une vraie ambiance cowboy avec des chevaux américains remarquablement dressés. Pour compléter ce fabuleux voyage: un hébergement en lodge cosy...
    Découvrir ce voyage équestre
  • Les rocheuses sauvages
    Marion, 19 ans, LE ROVE
    Magnifique chevauchée, les paysages sont sublimes, les chevaux sont très agréables à monter. L'équipe est à l'écoute et extrêmement sympathique. La nourriture est très bonne, les soirées au coin du feu sont très agréables et renforcent l’ambiance.
    Découvrir ce voyage équestre
  • Yukon, into the Wild
    Jenny, 46 ans, WIESVILLER
    Que dire....sinon tellement de choses. Cette expédition je l'attendais depuis plusieurs mois. Mon plus grand désir était de me couper du monde pendant 10 jours. Et ce fût chose faite. Non seulement le séjour était à la hauteur de toutes mes attentes (des guides attentionnés et passionnés, des paysages splendides et...
    Découvrir ce voyage équestre
  • Elan au Canada
    Le célèbre orignal du Canada
  • Les Rocheuses à cheval
    Au sommet à cheval dans les Rocheuses
  • chariot avec chevaux
    Traversée de rivière en chariot
  • Paysages du Yukon
    Les paysages incroyables du Yukon
  • Yukon à cheval
    Chevaux en surplomb d'Aligator Lake
  • lac Chilko - Canada
    Les arbres aux couleurs de l'automne au Canada
  • Lac Chilko à cheval
    Reflet de montagne sur le Lac Chilko
  • Chevaux au canada
    Chevaux au lac Chilko

Visa & santé

Formalités

Vous devez être en possession d'un passeport biométrique en règle dont la validité dépasse d'au moins un jour le séjour projeté au Canada. Vérifiez impérativement votre passeport. Il est de votre seule responsabilité d’obtenir votre passeport et de vous conformer à la réglementation d’entrée dans ce pays avant la date de votre départ.
Prenez, en cas de vol, une photocopie des premières pages.

Pour un séjour touristique de moins de six mois, il n’y a pas d’obligation de visa pour les ressortissants français. Toutefois, toute personne exemptée de visa doit demander, suffisamment à l’avance, une autorisation de voyage électronique (AVE) sur le site officiel du gouvernement du Canada. L’AVE est valable pendant cinq ans. Liée électroniquement au passeport, elle prend fin au terme de la validité du passeport.

Le coût est de 7$ par personne et la demande se fait rapidement en ligne sur le site officiel, attention n'utiliser que ce site : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/visiter-canada/ave.html
http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave.asp

Pour les autres nationalités, merci de consulter l'ambassade du Canada.

Pour les femmes mariées voyageant au Canada, il est impératif de nous communiquer lors de la demande d'option vol le nom exact de votre passeport (indiqué entre les chevrons en bas de la page photo de votre passeport). Votre autorisation de voyage électronique, passeport et billet d'avion doivent impérativement être au même nom (en général: nom de jeune fille). Dans le cas où une option serait posée à un nom inexact il serait nécessaire de changer le billet et tout supplément tarifaire ne pourrait être imputé à Cheval d'Aventure.

Si vous voyagez avec des enfants mineurs, vérifiez les formalités de sortie du territoire les concernant. Vous pouvez demander des informations auprès de la mairie de votre domicile, ou de la préfecture et consulter le site Service- public https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14930

Pour le Canada, l’enfant mineur non accompagné de ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents doit être muni d’une autorisation de voyage ou d’une lettre de consentement à voyager :
rédigée et signée, selon les cas, par les deux parents (ou par les tuteurs légaux), ou par le parent ne voyageant pas avec l’enfant ;
accompagnée de l’acte de naissance de l’enfant ainsi que de la copie d’une pièce d’identité du ou des parents (ou des tuteurs) ayant signé l’autorisation.

Si vous transitez par les États Unis, vous devez vous conformer aux exigences américaines et remplir une autorisation préalable d'entrée sur le territoire (ESTA) sur ce site https://esta.cbp.dhs.gov, 1 semaine avant la date du départ minimum. Il vous sera demandé 14$ en paiement par carte bancaire sur le site. Nous vous recommandons de ne pas utiliser un autre site et de ne pas payer plus que ce tarif.
Pour les USA, un passeport valide plus de six mois après la date du retour est exigé.

Pour plus de précisions, consultez le site du ministère des affaires étrangères aux USA : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/etats-unis/

Conseils pour l'obtention du visa

Néant.
Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants Français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès du consulat systématiquement avant d'envoyer votre dossier.

Adresses des consulats

  • Ambassade du Canada
    35, avenue Montaigne
    75008 Paris
    Tél. : 01.44.43.29.02
    Fax : 01.44.43.29.86
  • Consulat du Canada à Lyon
    21, rue Bourgelat
    69002 Lyon
    Tél. : 04.72.77.64.07
    Fax : 04.72.77.65.09
    consulatcanadalyon@wanadoo.fr
  • Canadian High Commission in the UK
    Canada House, trafalgar Sq
    Trafalgar Square,
    London
    SW1Y 5BJ
    SW1Y5BJ London
    Tél. : (020) 7258 6600
    Fax :
  • British High Commission in Canada
    80 Elgin Street
    Ottawa Ontario K1P 5K7
    K1P5K7 Ottawa Ontario
    Tél. : +1 613 237 1530
    Fax :
    ukincanada@fco.gov.uk
  • Ambassade du Canada
    Avenue de Tervuren 2
    1040 Bruxelles
    Tél. : +32 (0) 2 741 06 11
    Fax : +32 (0) 2 741 06 43
    bru@international.gc.ca
  • Ambassade de France au Canada
    42, Promenade Sussex
    Ottawa
    K1M 2C9 Ontario
    Tél. : +1 (613) 789 1795
    Fax : +1 (613) 562 3735
    politique@ambafrance-ca.org

Santé

Recommandations sanitaires :

Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

Sur les sites suivants, vous trouverez des conseils à suivre avant votre départ
O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr

La majorité des hôpitaux ont un service pour les maladies infectieuses et tropicales. Pour plus d'informations, veuillez consulter celui le plus proche de chez vous.

La responsabilité de CHEVAL D'AVENTURE ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Pour ce pays :
Pas de vaccination obligatoire. Néanmoins nous vous conseillons fortement d'être à jour des vaccinations courantes : Diphtérie, Tétanos, Polio (validité 5 ans, un rappel suffit chez les sujets antérieurement vaccinés), BCG. De plus, le vaccin contre l’hépatite B est recommandé. Il est interdit d'importer des aliments.

Le règlement des frais d’hospitalisation des voyageurs est exigible avant la sortie du centre hospitalier.
Il importe de s’assurer que la compagnie auprès de laquelle un contrat est souscrit dispose d’une représentation ou de correspondants dans les provinces de l’ouest canadien.

Assurance

Vous devez absolument être assuré en assistance et rapatriement pour participer à nos voyages.

Nous vous proposons une assurance MULTIRISQUES comprenant l'annulation, l'interruption et l'assistance rapatriement pour tous les pays du monde où nous voyageons. En cas d'incident au cours du voyage, les accompagnateurs connaissent bien les procédures de rapatriement ou d'assistance. Leur mise en jeu est ainsi largement facilitée.

Si vous ne souscrivez pas notre assurance MULTIRISQUES, nous vous demandons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs. Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, emportez avec vous le numéro de téléphone d'urgence de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Official name : Canada
Le saviez-vous ? : Le “Sentier National” relie les deux océans qui bordent le pays. 10 000 kilomètres de l’Atlantique au Pacifique. Un GR hors du commun, sans doute le plus long du monde ?
Le saviez-vous ? : En 2000, le gouvernement du Canada a rétrocédé aux Inuits une large partie des territoires du Nord-Ouest, au nord du 55ème parallèle, qui sont devenu l’état du Nunavik (“la Grande Terre”).
Capitale : Ottawa
Population : 35 702 707 habitants
Area : 9 984 670km²
Langue : Anglais/Français
Religion : 68% sont chrétiens
dont 39% de catholiques
sans religion 24%
Political regime : Monarchie constitutionnelle parlementaire fédérale
Head of state : Élisabeth II
Premier ministre : Stephen Harper

Données socio-économiques

- Principales activités : agriculture, mines, métallurgie, gaz naturel, pétrole, hydroélectricité, produits forestiers et industrie automobile
Principaux partenaires : Etats-Unis, Japon, Royaume-Uni, Allemagne et Corée du Sud

Histoire

Bien avant que Christophe Colomb « découvre » l'Amérique en 1492, des tribus préhistoriques venues d'Asie par le détroit de Béring occupaient déjà le territoire. Vers 1000 ans av. J.-C., les Vikings sont les premiers Européens à fréquenter le nord de Terre-Neuve. Au XVIe siècle, lorsque les premiers colons arrivent au Canada, ils découvrent des nations amérindiennes dotées de langues diverses, de coutumes, de lois, de gouvernements et de religions. Les Indiens ont également développé des formes de commerce, d'art et d'artisanat. En 1534, en dépit du grand nombre de pays européens intéressés par l'établissement d'une colonie dans le golfe du Saint-Laurent, l'explorateur français Jacques Cartier est le premier à déclarer sa prise de possession du territoire au nom du roi de France.
C'est un autre explorateur français, Samuel de Champlain, qui fonde la ville de Québec en 1608. En 1663, le Canada, où résident désormais près de 3 000 colons, devient province française. La création par les Anglais de la Compagnie de la baie d'Hudson en 1670, marque le début de leur course contre les Français pour le monopole de la commercialisation de la fourrure. Cette concurrence, d'abord pacifique, s'achève en 1745 avec la prise par les troupes anglaises d'un fort français de Nouvelle-Ecosse, événement qui engage la lutte pour le territoire entre les deux Etats européens. La défaite française dans la ville de Québec, en 1759, marque un tournant dans ce que l'on appellera plus tard la guerre de Sept Ans. En 1763, la France cède le Canada à l'Angleterre en signant le traité de Paris.
A la fin de la guerre d'Indépendance (1775-1783), environ 50 000 « loyalistes » (fidèles à la Couronne britannique) fuient les Etats-Unis pour venir se réfugier au Canada. L'écart entre les populations d'origine anglaise et française se réduit. Après la guerre de 1812 (la dernière qui oppose le Canada aux Etats-Unis), l'Angleterre craint de voir le Canada lui échapper comme ce fut le cas pour ses colonies américaines. Elle décide donc en 1867 l'adoption de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique (aussi connu sous le nom de BNA Act : British North America Act), qui établit le Canada comme dominion britannique et fait office de Constitution à la toute nouvelle confédération. Vers 1885, l'achèvement du chemin de fer du Canadian Pacific Railway (une des grandes épopées du Canada) permet de relier les deux côtes. Vers 1912, toutes les provinces ont rejoint la Confédération, à l'exception de Terre-Neuve qui ne la rejoindra qu'en 1949.
Après la Première Guerre mondiale, le Canada prend du poids tant d'un point de vue économique que politique et devient un membre actif du Commonwealth. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il combat l'Allemagne aux côtés des Alliés. Il signe également des accords de défense avec les Etats-Unis et déclare la guerre au Japon suite à l'attaque de Pearl Harbor.
Dans les années d'après guerre, le Canada connaît une immigration très importante en provenance d'Europe, puis, dans les années 60, d'Asie, du Moyen-Orient, d'Inde, d'Italie, d'Espagne et des Caraïbes. Ce sont des années de prospérité et de développement économique. En 1967, le pays célèbre son centième anniversaire et accueille l'Exposition Universelle à Montréal. Depuis 1975, plusieurs accords ont été signés avec les Amérindiens leur accordant des terres dans le nord du pays.
Les tensions sociales des années 60 remettent la question québécoise sur le devant de la scène. En 1976, le Parti québécois, prônant l'autonomie, remporte les élections provinciales. La société reste toutefois divisée sur la question, car en 1980, lors du référendum sur la souveraineté du Québec, le « Non » l'emporte avec 60% des voix. Un second référendum sur la question a vu la victoire à l'arrachée des fédéralistes. A quelques milliers de voix près, le Québec gagnait son indépendance. Depuis, le Premier ministre canadien tente d'apaiser les esprits en reconnaissant les « spécificités » du Québec.
En 2000, l'Assemblée Nationale du Canada vote un projet de loi qui élargit le domaine de compétence de la province du Québec. En novembre, le premier ministre, Jean Chrétien anticipe les élections, s'assurant ainsi son troisième mandat consécutif. En 2002, un accord entre les Indiens Cris et le gouvernement du Québec sur la construction d'un barrage dans la baie James met fin à un affrontement de trente ans sur l'aménagement hydroélectrique des terres ancestrales des Indiens, ceux-ci recevant des compensations financières indexées sur les revenus de l'exploitation des ressources naturelles. Les travaux doivent entraîner la création de 10 500 emplois.
En 2004, Jean Chrétien se retire volontairement de la vie politique et du parti libéral. Paul Martin, du même parti, lui succède au poste de Premier ministre. Stephen Harper, du parti conservateur, est assermenté 1er ministre le 6 février 2006. Il a remporté 124 sièges au cours des 39èmes élections fédérales le 23 janvier.
2005- 17 mai : Élection générale en Colombie-Britannique : le Parti libéral remporte une majorité des sièges à l'Assemblée législative ; le Nouveau Parti démocratique réussit à augmenter sa représentation et forme l'opposition officielle.
2006- élection fédérale canadienne de 2006. Le Parti conservateur du Canada fait élire 124 députés à la Chambre des communes du Canada, défaisant les libéraux de Paul Martin, qui formeront l'opposition officielle. Stephen Harper est élu premier ministre du Canada à la tête d'un gouvernement minoritaire. Il sera assermenté le 6 février.
2008- la compagnie pétrolière française Total rachète Synenco Energy pour 480 millions de dollars canadiens (300 millions €). Cette société détient une participation de 60 % dans le projet Northern Lights à Athabasca dans l'Alberta dont les ressources sont évaluées à 1 080 millions de barils de bitume (huile lourde).
2008- une météorite d'une masse de 10 tonnes et dégageant une énergie de 300 tonnes TNT a embrasé le ciel d'une grande partie de l'ouest canadien, dans un rayon de 700 km à la ronde, en se désagrégeant. Selon l'Université de Calgary, plusieurs de ses fragments ont été découverts à proximité de la frontière entre les provinces de la Saskatchewan et de l'Alberta éparpillés sur une surface de 20 km, près de la rivière Battle, à environ 40 km au sud de la ville de Lloydminster.
2010- un tremblement de terre de magnitude 5.0 secoue la région d'Ottawa; quelques blessés légers.
2012- Pauline Marois est la première femme élue au poste de premier ministre du Québec à la suite de l'élection générale québécoise.

Géographie

GENERAL :
Situé au nord des Etats-Unis, entre l'océan Atlantique et l'océan Pacifique, le Canada est le deuxième plus grand pays du monde. Il s'étend sur 7 700 km d'est en ouest et sur 4 600 km du nord au sud. Près de 90 % de la population se concentre le long des 6 379 km de frontière qui séparent le Canada des Etats-Unis. Les forêts, lacs et rivières occupent la majeure partie des terres. On trouve également des montagnes, des plaines et même un petit désert. Les Grandes Plaines couvrent le Manitoba, la Saskatchewan et une partie de l'Alberta. Désormais utilisés pour la culture du blé, ces anciens pâturages offrent chaque année d'abondantes récoltes. L'ouest du pays est célèbre pour ses montagnes Rocheuses, mais c'est à l'est que se trouvent les principales villes ainsi que le site touristique le plus visité du pays : les chutes du Niagara. Le nord du pays est principalement occupé par le Bouclier, une formation géologique vieille de plus de deux milliards et demi d'années. A l'extrême nord, la région arctique offre des paysages de toundra auxquels succèdent les glaces de la région insulaire qui perdurent presque toute l'année.

FAUNE ET FLORE :
La flore du Canada est extrêmement variée. On compte huit zones de végétation différentes, de la forêt en majeure partie. Parmi les espèces d'arbres les plus répandues, on trouve : les épinettes blanches et noires, les sapins baumiers et Douglas, le cèdre, le pin blanc et l'érable à sucre - arbre emblématique du pays - dont la feuille est représentée sur le drapeau national. La vie sauvage est également très importante et le Canada abrite de nombreuses espèces animales, parmi lesquelles figurent notamment le grizzly, l'ours noir, l'ours brun, l'ours polaire, le castor, le bison, le loup, le coyote, le lynx, le puma, le cerf, le caribou, l'élan et l'orignal. On rencontre également plus de 500 espèces d'oiseaux différentes dont le grand héron, le macareux et toutes sortes de canards. Le Canada possède plus de 37 parcs nationaux, plus de 129 parcs historiques nationaux et 12 zones naturelles classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

Peuple, culture et traditions

ARTS :
L'art des peuples primitifs est un pilier de l'identité culturelle du Canada. L'art inuit, avec ses sculptures sur pierre ou sur os, en est sans conteste le plus bel exemple. Les Amérindiens, pour leur part, excellent dans l'art de la sculpture, de la gravure et de la vannerie.
L'influence omniprésente des Etats-Unis fait que les Canadiens ont dû se battre pour préserver leur identité culturelle. Ce phénomène et le sentiment de frustration qu'il engendre ont inspiré plusieurs grands écrivains de ces trente dernières années, que ce soit Margaret Atwood, Alice Munro, Robertson Davies, Michael Ondaatjee, Morcedai Richler, Réjean Ducharme ou encore Brian More. Les musiciens ne sont pas en reste, avec des célébrités telles que Leonard Cohen, Joni Mitchell, Neil Young ou les Cowboy Junkies.

GASTRONOMIE :
Le Canada anglophone ne possède pas vraiment de cuisine locale et, en héritier de la tradition anglo-saxonne, il présente un panaché de toutes les cuisines du monde. Les gourmets ne seront pas déçus pour autant, car ils trouveront de très bons restaurants grecs, italiens, indiens ou chinois dans la plupart des villes. Le Canada produit quelques bons fromages, en particulier le cheddar. Sur les côtes est et ouest, on trouve de très bons fruits de mer à prix raisonnables. Il est à noter que la vente d'alcool au Canada est régie par la loi. En général, les boissons alcoolisées doivent être achetées dans les régies d'alcool, fermées en principe la nuit, le dimanche et les jours fériés.

RELIGION :
Bien que la religion ne joue pas un rôle très important dans la société canadienne, la grande majorité de la population se déclare catholique. Parmi les protestants, les Anglicans sont les plus nombreux. Montréal, Winnipeg et Toronto comptent une forte communauté juive. L'immigration récente a également importé l'islam et la religion hindouiste.
67,3% chrétiens, 38,7% des catholiques, 24% sans religion, 3,2% islam, 1,5% hindouiste, 1,1% boudiste, 1% juif.

Quelques mots d'échange

Quelques mots en anglais :

Bonjour : hello
Comment allez-vous ? : how are you ?
Bien, merci : fine, thank you
S'il vous plaît : please
Excusez-moi : excuse-me
Pouvez-vous m'aider : can you help me ?
D'où venez-vous ? : where do you come from ?
Je cherche... : I'm looking for...
Au revoir : bye
Manger : eat
Dormir : sleep
Boire : drink
Douche : shower
Petit déjeuner : breakfast
Déjeuner : lunch
Goûter : snack
Dîner : dinner
Visiter : to visit
Horaire bus : schedule of the shuttles
Piscine : Pool

Bibliographie

Guide

"Canada”. Lonely Planet.

Ouest Canadien et Ontario - 3ed29 janvier 2015 de LONELY PLANET, Lonely Planet

Guide du Routard Québec, Ontario et Provinces maritimes 2015/2016 18 mars 2015 de Collectif

Guide du Routard Canada Ouest 2014/2015 22 janvier 2014 de Collectif

Cartographie

CANADA EAST 1/2M1 10 avril 2015 | Carte pliée de National Géographic

CANADA ROUTIERE ET TOURISTIQUE PREMIUM 12 mai 2015 de Collectif

85101 CANADA 1/4M 18 septembre 2013 | Carte pliée
de IGN

Littérature

Havard, Gilles, Histoire de l'Amérique française, Paris, Flammarion, 2003.

Collectif, La Géographie du Canada, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 1986.

Bien choisir votre chevauchée

Bien choisir votre chevauchée

Une randonnée à cheval dans l’Ouest du Canada s’adresse aux cavaliers en quête d’aventure et de vie sauvage. Dans les rocheuses canadiennes en Alberta, l’intendance de la randonnée à cheval se fait par chariot attelé dans la pure tradition western. Les campements sont installés par l’équipe, à chaque fois pour deux jours, ce qui permet d’alterner les randonnées à cheval en forêt avec la randonnée à cheval sur les crêtes pour profiter des plus beaux panoramas sur les rocheuses canadiennes. Les étapes à cheval sont courtes mais le terrain parfois engagé avec beaucoup de dénivelées.

Nos randonnées en Alberta :

Au Yukon se joue la vraie aventure à cheval. La randonnée à cheval traverse un territoire vierge et sauvage. L’intendance est portée par cheval de bât avec un seul ravitaillement par hydravion en cours de randonnée. Chaque cavalier prend part à la logistique de l’expédition équestre : collecte de bois, repas, chargement sur les chevaux, etc. Cette randonnée à cheval s’adresse aux amateurs d’aventure et laisse toujours une place à l’imprévu. Un voyage à cheval idéal pour se préparer au voyage au long court.

En Colombie Britannique, découvrez les paysages grandioses de l'Ouest canadien au départ d'un lodge tout confort tourné vers la nature et situé au bord du lac Chilko.