La Nouvelle-Calédonie à cheval
Océanie

Randonnée à cheval en Nouvelle-Calédonie

Connu pour ses paysages de carte postale, l'archipel de Nouvelle-Calédonie est un melting-pot dans le Pacifique. Les habitants s'appellent Kanaks, Caldoches et Métros. L'archipel se compose d'une poignée d'îles, aux superbes plages de sable blanc. L'énorme récif corallien de Nouvelle-Calédonie baigne dans des eaux limpides et chaudes, d'un turquoise indicible. Une randonnée à cheval en Nouvelle Calédonie vous emmène dans la "brousse", au coeur des traditions kanaks : c'est ainsi que les Néo-Calédoniens désignent tout ce qui est extérieur à Nouméa, et loin des raffinements de la capitale. Vous en retirerez une expérience inoubliable du Pacifique.
Voir tous nos voyages
  • Nouvelle-Calédonie à cheval
    Cavalières dans la mangrove en Nouvelle-Calédonie
  • Nouvelle-Calédonie et Île des Pins
    Rando à cheval sur l'île des Pins en Nelle Calédonie
  • Nouvelle-Calédonie et kanak
    Immersion au coeur des traditions kanaks
  • Nouvelle-Calédonie à cheval
    A cheval en Nouvelle-Calédonie

Visa & santé

Formalités

Les Français et les autres ressortissants des pays de l'Union européenne, ainsi que les Suisses, devront être munis d'un passeport en cours de validité pour entrer en Nouvelle-Calédonie.

Les Français peuvent séjourner sur place aussi longtemps qu'ils le veulent. Les ressortissants de la plupart des pays occidentaux peuvent séjourner en Nouvelle-Calédonie jusqu'à trois mois sans visa. Pour les visiteurs canadiens, ce délai se limite à un mois. Renseignez-vous auprès d'une ambassade française ou auprès du site du Haut-Commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie
Site Nouvelle-Calédonie - http://www.nouvelle-caledonie.gouv.fr/

Sortie de territoire des mineurs :

Si vous voyagez avec des enfants mineurs, vérifiez les formalités de sortie du territoire les concernant.  Vous pouvez demander des informations auprès de la mairie de votre domicile, ou de la préfecture et consulter le site :
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

Dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. 

Conseils pour l'obtention du visa

Pas de visa

Santé

L’eau du robinet est potable partout en Nouvelle-Calédonie.
La Nouvelle-Calédonie est dotée d’excellentes infrastructures médicales, comparables à celles que l’on trouve en métropole. Les principaux hôpitaux publics sont à Nouméa, Koumac et Poindimié. Il existe également un secteur privé médical et paramédical bien développé. En brousse, on trouve un réseau de dispensaires et de médecins libéraux. Les consultations coûtent environ 4 300 CFP.
Les prestations sociales sont gérées par la CAFAT, un organisme indépendant de la Sécurité sociale métropolitaine. Vous devrez donc avancer les frais et demander une feuille de remboursement, que vous transmettrez à votre caisse de Sécurité sociale à votre retour en métropole.
On trouve des pharmacies partout, mais si vous suivez un traitement spécifique,
il est préférable de vous munir de vos médicaments.
Des dentistes exercent dans les principales villes.

Sur les sites suivants, vous trouverez des conseils à suivre avant votre départ :

O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr

Assurance

Si vous ne souscrivez pas notre assurance ASSISTANCE RAPATRIEMENT et ANNULATION, nous vous demandons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs.

Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, et emportez avec vous le NUMERO DE TELEPHONE d’URGENCE de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Population : 268 767 habitants
président : Gaël Yanno
président du gouvernement : Philippe Germain
Superficie : 18 575,5km²
Langues : Français et langues ethniques
Chef lieu : Nouméa

Histoire

50 000 AV. J.-C
Venus d'Asie du Sud-Est, les Océaniens peuplent les îles du Pacifique occidental.

DE 7 000 À 5 000 AV. J.-C.
De nouveaux immigrants d'Asie du Sud-Est introduisent l'agriculture, la construction de pirogues et la poterie.

1774
L'explorateur britannique James Cook découvre Grande Terre et la baptise New Caledonia (Nouvelle-Calédonie).

1853
Napoléon III rattache Grande Terre à la France.

1864
Un pénitencier est installé dans l'île. Les condamnés servent de main-d'ouvre dans les plantations et les mines de nickel.

1878
La découverte des gisements de nickel et l'arrivée des colons européens, qui s'approprient des terres kanaks, exacerbent les tensions raciales. Un soulèvement contre le pouvoir colonial se solde par 1 200 victimes du côté kanak, et 200 du côté français.

1897
Fermeture du pénitencier. Vingt et un mille condamnés ont été déportés, dont de nombreux communards.

1946
La Nouvelle-Calédonie devient territoire d'outre-mer. La citoyenneté française est accordée aux Kanakes.

1953
Création du premier parti politique, l'Union calédonienne.

1984
Un nouveau statut ouvre la voie à l'autodétermination.

1988
En pleine campagne présidentielle française, un groupe d'extrémistes kanaks attaque une gendarmerie, plusieurs militaires sont tuées. Le GIGN (Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale) donne l'assaut dans la grotte d'Ouvéa, dans le nord du pays ou se sont retranchés les preneurs d'otages. Bilan final : 19 indépendantistes sont tués.

1987
Un référendum local, boycotté par les Kanaks, confirme le maintien du territoire au sein de la République française.

1988
Sous l'égide de Michel Rocard, Premier ministre, signature des accords de Matignon entre le leader kanak Jean-Marie Tjibaou et le représentant local du RPR, Jacques Lafleur.

1989
Assassinat de Jean-Marie Tjibaou et de son bras droit, Yeiwene, par un extrémiste kanak.

1998
Les accords de Nouméa reportent l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie au plus tôt à 2014. Inauguration du centre culturel kanak Jean-Marie Tjibaou, conçu par l'architecte italien Renzo Piano.

Géographie

L'archipel de Nouvelle-Calédonie se trouve dans le Sud-Pacifique, juste au nord du tropique du Capricorne. Au contraire des archipels voisins des Vanuatu et des Salomon, éclatés en dizaines d'îles, la Nouvelle-Calédonie ne compte que Grande Terre, l'île principale, en forme de cigare, les îles Loyauté, l'île des Pins, les petites îles Bélep et quelques dépendances inhabitées. Grande Terre s'étend sur 500 km de long et 50 km de large. Ses gisements de nickel figurent parmi les plus importants du monde. Une chaîne montagneuse divise l'île, couverte de forêts denses et brumeuses. Des estuaires étroits mais profonds découpent la côte est, humide et luxuriante. A l'ouest, en revanche, les plaines côtières sont sèches et balayées par les vents.

La faune et la flore de Nouvelle-Calédonie sont originaires de l'Est du Gondwana. Lorsque Grande Terre s'en détacha il y a 80 millions d'années, ces espèces évoluèrent isolément. C'est pourquoi les îles possèdent de nombreuses espèces végétales et animales indigènes. Le nautile, un mollusque à coquille spiralée, est originaire des eaux néo-calédoniennes. Parmi les espèces d'oiseaux, 30% sont indigènes. Le massif montagneux de Grande Terre a créé une grande biodiversité : il existe de nombreux microclimats et habitats propres à certaines espèces. Seuls 20% de la forêt ancienne subsistent et les efforts de reforestation se heurtent à des problèmes fonciers. Outre des réserves naturelles, botaniques et animalières, il existe un vaste parc territorial. Une zone marine de 52 000 ha est également protégée.

Peuple, culture et traditions

La religion, essentiellement chrétienne, est aujourd'hui une composante identitaire forte pour la société et la culture kanakes ainsi que pour les autres populations océaniennes présentes en Nouvelle-Calédonie.

Le français est la langue officielle, avec un accent et des expressions particulières au sein de la population européenne installée depuis plusieurs générations en Nouvelle-Calédonie ainsi que dans les autres non-eurocommunautés péennes.

Bibliographie

Guide

Nouvelle-Calédonie 2015 Petit Futé (avec cartes, photos + avis des lecteurs) 2 octobre 2014 de Collectif et Dominique Auzias

Nouvelle Calédonie - 4ed 28 novembre 2013 de Jean-Bernard CARILLET

Petit Futé Nouvelle-Calédonie 20 septembre 2012 de Petit Futé

Cartographie

Carte routière : Nouméa - Îles des Pins29 avril 1994
de Cartes Outre-Mer IGN

Littérature

Frédéric Angleviel, Histoire de la Nouvelle-Calédonie. Approches croisées. Actes de la 6eme conférence de l'Association des historiens du Pacifique, Les Indes savantes, 2007

Jules Garnier, Voyage à la Nouvelle-Calédonie (1863-1866) éd. du Cagou, Nouméa 1990.