L'Irlande à cheval
Europe

Randonnées à cheval en Irlande

L'Irlande est l'île du cheval roi. L'équitation en Irlande est une véritable passion ! La monte des irlandais est réputée pour être énergique et joyeuse. Le temps d'une randonnée équestre en Irlande en pleine nature sauvage ou d'un détour sur le champ de course hippique, les amoureux du cheval seront ici dans leur élément. Voyager à cheval en Irlande est le meilleur des passeports qui soit. Ce pays si proche de nous, semble être un autre monde. Entre les châteaux normands blessés des luttes du passé et les falaises abruptes de Moher, si solides, sont rongées par la mer, vous êtes sûr d'être dépaysés.
Voir tous nos voyages

L'avis des cavaliers

  • Equitation et stage d'anglais 10-17 ans
    juillet 2019 ALICE 16 ans
    Je voulais vous retourner mon impression sur mon voyage en Irlande de cet été, qui a été très positif. Tout d'abord, c’était la première fois que je partais à l’étranger pour un séjour linguistique de deux semaines, et mon séjour c’est très bien passé. J’ai été très bien accueillie et prise en charge par Lynn. J’ai... Lire en entier
    Découvrir ce voyage équestre
  • La côte du Connemara
    août 2019 Marianne 27 ans
    Très beau voyage! Les paysages sont sublimes et Willie est un guide charismatique, dont les chevaux sont géniaux. Je garderai un excellent souvenir de cette chevauchée.
    Découvrir ce voyage équestre
  • Connemara Sauvage
    septembre 2018 Severine 41 ans
    Très bonne chevauchée avec un guide hors du commun. De très beaux paysages et des souvenirs plein la tête. Cheval très sûr, j'avais une confiance aveugle en lui. Cheval robuste comme demandé avant mon départ.
    Découvrir ce voyage équestre
  • Connemara Sauvage
    septembre 2018 Julie 43 ans
    Une magnifique randonnée, chaque journée étant une surprise, des chevaux dociles aux pieds sûrs et un incroyable guide. Elle : Jument Irlandaise de 5 ans très docile.
    Découvrir ce voyage équestre
  • Connemara Sauvage
    juin 2018 Marie Laure 47 ans
    Très bonne qualité concernant les chevaux et les trajets équestres. Il manque cependant un peu de culture et d'histoire. ponney connemara (un peu petit) trotteur (très bien)
    Découvrir ce voyage équestre
  • Irlande et jeunes à cheval
    Jeune cavalière en Irlande
  • Cheval et Connemara
    A cheval dans le Connemara sauvage
  • Paysageà cheval en Irlande
    Rando équestre en Irlande
  • A cheval en Irlande
    Cross dans les plaines inondées irlandaises
  • Irlande et manoir
    Manoir - A cheval en Irlande
  • Chevaux au galop sur la plage en Irlande
    Chevauchée sur une plage d'Irlande
  • Manoir et chevaux en Irlande
    Les mystérieux manoirs d'Irlande
  • Randonnée à cheval en Irlande
    Séjour équestre dans le Kerry en Irlande
  • Irlande à cheval
    Chevaux en Irlande
  • Rando à cheval dans le Kerry, Irlande
    Rando à cheval dans le comté du Kerry
  • Galop et Connemara
    Au galop sur la côte du Connemara

Visa & santé

Formalités

Les ressortissants de l’Union Européenne doivent disposé d'un passeport ou d'une carte d'identité en cours de validité jusqu'à 3 mois après la date de retour. Prenez, en cas de vol, une photocopie de vos documents d'identité. Nous vous recommandons vivement de vous munir du formulaire européen E111, avis de mission de la sécurité sociale, qui en plus de votre assurance, facilitera les démarches en cas de soins sur place ou d’hospitalisation.

PASSEPORT POUR UN MINEUR
Passeport d’un mineur - http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

IMPORTANT
Autorisation de sortie du territoire obligatoire pour les mineurs :
L'enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :
-Pièce d’identité du mineur : carte d'identité ou passeport
-Formulaire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922 )
-Photocopie du titre d'identité du parent signataire
-Photocopie du livret de famille ou certificat de naissance/adoption

Il est également impératif de fournir l'adresse complète du lieu de résidence pendant le séjour en Irlande, ainsi que le contact de la personne en charge de son séjour. Merci de bien imprimer le dossier départ pour faciliter l'entrée de votre enfant en Irlande.

Il est de votre seule responsabilité d’obtenir votre passeport et de vous conformer à la réglementation d’entrée dans ce pays. En aucun cas notre responsabilité ne pourra être recherchée si vous ne pouvez pas partir pour absence de documents d'identité en règle.

Conseils pour l'obtention du visa

Néant.

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants Français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès du consulat systématiquement avant d'envoyer votre dossier.

Adresses des consulats

  • Ambassade de la République d'Irlande
    4 rue Rude
    75116 Paris
    Tél. : 01 44 17 67 00
    Fax : 01 44 17 67 60
    paris@dfa.ie
  • Ambassade à l'étranger
    66 Fitzwilliam Lane
    Dublin
    Tél. : 353 (1) 277 50 00
    Fax : 353 (1) 277 50 01
    admin-francais.dublin-amba@diplomatie.gouv.fr
  • Ambassade d'Irlande
    Kirchenfeldstrasse 68
    3005 Bern
    Tél. : +41 31 352 14 42/43
    Fax : +41 31 352 14 55
    berneembassy(at)dfa.ie
  • Ambassade d'Irlande
    89/93 Rue Froissart
    1040 Bruxelles
    Tél. : (02) 230 53 37
    Fax : (02) 230 53 12

Santé

Consultez votre médecin traitant ou un médecin spécialiste des pays étrangers pour faire un point sur les recommandations pouvant vous concerner et sur les vaccinations conseillées.
Vérifiez que vous êtes à jour des vaccinations habituelles (tétanos, diphtérie, coqueluche, poliomyélite, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite A et B, BCG)
Certaines vaccinations sont conseillées hors d’Europe : Fièvre jaune, hépatite A, typhoïde, méningite (A+C), rage.
Le traitement contre le paludisme est parfois nécessaire.
Seul un médecin peut vous donner des indications en fonction des obligations de chaque destination et de votre état de santé général.
Vous pouvez également consulter l’institut PASTEUR (01.40.61.38.00 à PARIS) ou l’I.S.B.A. centre pasteurien (04.72.72.25.20 à LYON).

Nous vous conseillons vivement de vous référer aux informations très fiables et actualisées sur les sites suivants :
O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr

En aucun cas notre responsabilité ne pourra être recherchée si vous devez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Pour ce pays : Aucune vaccination exigée, mais nous vous recommandons d’être à jour des vaccinations courantes (diphtérie, tétanos, typhoïde, polio).
Nous vous recommandons vivement de vous munir du formulaire européen, avis de mission de la sécurité sociale, qui en plus de votre assurance, facilitera les démarches en cas de soins sur place ou d’hospitalisation.

Assurance

Nous vous proposons une assurance ASSISTANCE RAPATRIEMENT et ANNULATION. En cas d’incident au cours du voyage, les accompagnateurs connaissent bien les processus de rapatriement ou d’assistance et leur mise en jeu est ainsi largement facilitée.

Si vous ne souscrivez pas à notre assurance ASSISTANCE RAPATRIEMENT, nous vous demanderons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs.

Vous devez absoluement être assuré en ASSISTANCE et RAPATRIEMENT pour participer à nos voyages.

Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, et emportez avec vous le NUMERO DE TELEPHONE d’URGENCE de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Intitulé Officiel : république d'Irlande ; Irlande du Nord
Capitale : Dublin
Superficie : : 84 421 km2 (République : 70 282 km2)
Population : 5 981 448 habitants
Peuples et ethnies : : Irlandais
Langue : : anglais, irlandais, gaélique
Religion : : 95% de catholiques et 3,4% de protestants dans la République ; 60% de protestants et 40% de catholiques dans le Nord
Régime politique : démocraties parlementaires
Présidente(République) : Michael D. Higgins
Premier ministre(République) : : Leo Varadkar

Données socio-économiques

PIB : 165,1 milliards de $US
PIB par hab. : 41 100 $US
Croissance : 5,5%
Inflation : 2,4%
Principales activités : logiciels informatiques, technologies de l'information, agro-alimentaire, brasseries, textiles
Principaux partenaires : Royaume-Uni, Allemagne, France, Etats-Unis
Membre de l'union européenne : oui
Membre de la zone Euro : oui (République d'Irlande)

Histoire

300 av. J.-C. - Les Celtes, ces guerriers de l'âge du fer venus d'Europe de l'Est, atteignent les rives de l'Irlande. Ils vont contrôler le pays pendant un millénaire et lui laisser de nombreux traits spécifiques, comme la langue et la culture, encore vivaces aujourd'hui, notamment dans les régions de Galway, Cork, Kerry et Waterford.

IXe siècle - Les Vikings envahissent l'Irlande, formant des alliances avec les chefs locaux et leurs familles. Ils fondent Dublin.

1169 - Les Anglais arrivent avec les Normands, s'emparant sans difficulté de Wexford et de Dublin. Le roi anglais Henry II est reconnu par le pape "Lord of Ireland". Le pouvoir anglais va se consolider au cours des siècles.

1607 - La fuite sans gloire de O'Neill, comte de Tyrone, et de 90 autres chefs irlandais, laisse place à la colonisation anglaise, connue sous le nom de "Plantation".

1641 - Les Irlandais (ainsi que les "Old English") se rebellent contre l'occupant. Le conflit sera sanglant ; Oliver Cromwell viendra y mettre un terme, ne laissant derrière lui que mort et destruction.

1695 - Entrée en vigueur du popery code, ensemble de lois rigoureuses interdisant aux catholiques d'acheter de la terre, d'élever leurs enfants dans la foi catholique, de rejoindre les forces de l'ordre... Toute la culture irlandaise - musique, éducation - est prohibée.

1800 - L'Act of Union unit politiquement l'Irlande au Royaume-Uni.

1845-1851 - La tragédie de la grande famine met un terme temporaire à la résistance anti-anglaise et débouche sur une émigration qui perdurera jusqu'au XXe siècle.

1918 - Le soulèvement sanglant de Pâques 1916 a donné un nouvel élan au mouvement indépendantiste ; aux élections législatives, les républicains irlandais gagnent une grande majorité des sièges. Menés par Eamon de Valera, ils déclarent l'indépendance du pays, ce qui provoque la Guerre anglo-irlandaise (où l'IRA jouera un grand rôle).

1921 - Le traité anglo-irlandais accorde l'indépendance à 26 comtés, permettant à 6 autres, majoritairement protestants, de choisir de rester liés au Royaume-Uni : c'est la création du Parlement d'Irlande du Nord. La politique des dirigeants du Nord va se diviser de manière croissante sur des bases religieuses au cours des décennies qui suivront.

1948 - Le Sud du pays se déclare officiellement République d'Irlande; il quittera le Commonwealth l'année suivante.
Années 60-70 - Apogée des troubles en Irlande du Nord.

1994 - Le cessez-le-feu est accueilli dans l'enthousiasme.

1998 - Les deux parties conviennent d'un plan de paix (baptisé l'accord du Vendredi saint) offrant un large degré d'autonomie pour l'Irlande du Nord et l'instauration d'un Conseil Nord-Sud à même de mettre en œuvre des mesures affectant l'ensemble du pays, décidées conjointement par Dublin et Belfast. Le Sud met fin à sa revendication territoriale sur le Nord.

1999 - Suite à l'accord de paix, mise en place d'un exécutif biconfessionnel semi-autonome en Irlande du Nord.

2001 - La République d'Irlande refuse, par référendum, de ratifier le traité de Nice, qui prévoit l'élargissement de l'Union européenne. En Irlande du Nord, à la demande du Sinn Féin, sa branche politique, l'IRA, annonce son désarmement pour sauver le processus de paix.

2002 - En octobre, le gouvernement de Tony Blair décide de suspendre l'exécutif biconfessionnel en raison du blocage du processus de paix.

2004 - En novembre, la présidente sortante de la République d'Irlande est renouvelée dans ses fonctions pour 7 ans.

2005 - L'IRA annonce en juillet la fin de la lutte armée et appelle ses "volontaires" à déposer les armes, et à n'avoir plus recours qu'à l'action politique.

2007 - L'Irlande du Nord connaît un tournant dans son histoire politique avec la constitution d'un nouveau gouvernement à la tête duquel on trouve le pasteur Ian Paisley, dirigeant du Parti unioniste démocratique (DUP), en tant que Premier ministre, et le catholique Martin McGuinness, appartenant à l’aile politique de l’IRA, en tant que numéro deux.

2009 - La République d'Irlande connait une importante récession (-7,6%), subissant de plein fouet la crise économique.

2010 - La République d'Irlande reçoit le soutien financier de l'Union européenne et du FMI (85 milliards d'euros). Grâce à des mesures pour consolider son budget et restructurer le secteur bancaire entre autres, le pays a vu son PIB croître de 1,6% par rapport aux trois premiers mois de l'année.

2011 - En février, les élections législatives bouleversent le paysage politique de la République irlandaise : le parti de centre droit Fine Gael l'emporte, sans majorité absolu. Le parti au pouvoir Fianna Fáil est totalement désavoué, il arrive en troisième place, derrière le parti travailliste. Enda Kenny, le leader de Fine Gael, devient le nouveau premier ministre. Le 27 octobre, Michael Daniel Higgins est élu président de la république. Ancien travailliste, il renonce à son étiquette pour préserver l'indépendance du poste et représenter tous les Irlandais.
La même année, la reine Élisabeth II est la première souveraine britannique à visiter la république d’Irlande.

2012 - Le taux de chômage atteint un seuil historique de plus de 14%.

2014 - Michael D. Higgins est le premier Président irlandais à se rendre à Londres en visite d'Etat depuis l'indépendance.

Géographie

GENERAL :
Cette île de l'océan Atlantique se dresse à 80 km environ à l'Ouest des côtes de la Grande-Bretagne, par-delà la mer d'Irlande. Longue de 500 km du Nord au Sud et de 300 km d'Est en Ouest, elle n'a que deux villes importantes, vous n'aurez donc jamais loin à aller pour vous trouver dans les montagnes ou les tourbières.

Les côtes sont essentiellement constituées de falaises, montagnes et collines - l'Irlande ne dispose que de peu d'ancrages sûrs -, l'intérieur étant drainé par la rivière Shannon (longue de 260 km), qui se jette dans l'océan à l'Ouest de Limerick.

FAUNE ET FLORE :

Le paysage et la flore irlandais sont presque entièrement le résultat de l'action humaine : avant la famine qui a sévi au XIXe siècle, même les endroits les plus inaccessibles étaient cultivés. De ce fait, il ne reste que 1% des forêts de chênes qui recouvraient jadis l'Irlande ; on a planté à leur place des rangées de conifères.
La faune indigène compte surtout des renards et des blaireaux, mais vous apercevrez sans doute aussi des lièvres, des hérissons, des écureuils, des cerfs... De nombreux oiseaux migrateurs trouvent refuge en Irlande; on voit parfois des craves à bec rouge - espèce rare de corbeau, dotés de becs et de pattes rouge vif - dans les dunes qui bordent la côte ouest.

LE CONNEMARA :
Le Connemara, région désolée et sauvage au nord-ouest de Galway, est un patchwork stupéfiant de tourbières, de vallées solitaires, de montagnes et de lacs. Vous n'y aurez pour toute compagnie qu'un cottage isolé ou un château depuis longtemps oublié. Vous pourrez faire de magnifiques randonnées sur les collines des Twelve Bens, du haut desquelles vous aurez une vue superbe des petites plages blanches, de la mer et de ses îles rocheuses, de ses petits détroits tortueux... Le paysage à travers la vallée du Lough Inagh et autour du lac Kylemore est quasi insurpassable. Le village de Spiddal n'est qu'à 17 km de la ville de Galway.

Peuple, culture et traditions

ARTS :
Si l'Irlande exporte U2, c'est pourtant par la littérature qu'elle a gagné la gloire : Jonathan Swift, Oscar Wilde, George Bernard Shaw, W. B. Yeats, Samuel Beckett, James Joyce - considéré comme l'écrivain le plus important du XXe siècle - n'en sont que les représentants les plus connus !
Elle a également été souvent dépeinte par le cinéma : souvenez-vous de Dubliners, My Left Foot, The Crying Game, The Snapper, The Van, The Commitments, Michael Collins...
Passer la soirée au pub en y écoutant de la musique traditionnelle est un passe-temps national ! Tous les styles de musique folk sont représentés.

COUTUMES :
La croissance économique récente qu'a connue l'Irlande a fait disparaître les vieux stéréotypes : elle n'est plus considérée aujourd'hui comme un pays d'émigration, pauvre et arriéré, à prédominance paysanne et étouffé par les contraintes religieuses. Le pouvoir du clergé décline, et on assiste à la libéralisation de nombreuses questions relevant du domaine privé, comme la contraception ou le divorce (voté par référendum, quoique à une très faible majorité, en 1995), ainsi qu'à un débat animé sur l'avortement. Quoi qu'il en soit, un visiteur sera bien avisé de garder pour lui son opinion sur les sujets traitant de la religion ou de la sexualité.

LANGUE :
Si l'anglais est la langue principale, les Irlandais le parlent d'une manière bien particulière, avec une structure grammaticale bien éloignée de celle que vous avez apprise en classe... Dans le Gaeltacht - les régions du Kerry, de Galway, de Mayo, le Donegal et les îles d'Aran -, dans le Sud et l'Ouest du pays, le gaélique est encore la langue maternelle : si c'est là votre destination, essayez d'en apprendre quelques rudiments. Depuis son indépendance, en 1921, la République d'Irlande est officiellement bilingue - de nombreux documents et panneaux indicateurs sont rédigés dans les deux langues. Le gaélique est obligatoire dans le primaire et le secondaire, et connaît actuellement une certaine renaissance.

GASTRONOMIE :
Un repas irlandais se compose essentiellement de viande - surtout de bœuf, de côtes de porc et d'agneau ; les pains et les scones irlandais sont particulièrement délicieux. Goûtez les mets traditionnels comme le bacon, le chou, le barm brack (pain semblable à du gâteau) et le boxty, sorte de crêpe fourrée. La Guinness (black gold) est incontournable, mais si la stout (bière brune) ne vous convient pas, vous trouverez aisément des lagers (bières blondes légères). La boisson courante en Irlande est le thé... et non l'Irish coffee, que vous ne trouverez que dans les hôtels et les restaurants fréquentés par les touristes.

RELIGION :
Les protestants irlandais relèvent presque tous de l'Eglise d'Irlande, ramification de l'Eglise d'Angleterre, ou des églises presbytérienne et méthodiste.
Le clergé catholique, qui a toujours tenu des propos très conservateurs sur l'avortement, la contraception, le divorce, etc., a vu son pouvoir décliner, mais conserve néanmoins une influence très forte dans le Sud, où il administre notamment des écoles (primaires et secondaires) et des hôpitaux. Dans les villes et les villages ruraux, la messe dominicale, très fréquentée, fait toujours partie de la vie sociale.
Il est intéressant de noter que les primats des deux principales églises irlandaises se trouvent à Armagh, foyer traditionnel de saint Patrick, c'est-à-dire en Irlande du Nord.

Quelques mots d'échange

Bonjour : dia dhuit
Au revoir : slan agat
Bonne nuit : oiche mhaith
S'il vous plaît : le do thoil
Excusez-moi : gabh mo leiscéil
Merci : go raibh maith aguth
Merci beaucoup : gur a mhile maith
Comment allez-vous ? : conas a ta tu ?
Oui : ta/sea
Non : il/ni hea
Petit/grand : beag/mor
Je voudrais aller à... : ba mhaith liom dul go dti...
Un lit/une chambre : leaba/seomra
Où est... ? : ca bhfuil ?

Bibliographie

Guide

Introduction à l'Irlande - (Guides Olizane)
Irlande - (Nelles Guides)
Irlande 2002-2003 - Le Guide du routard - Poche
Saisons & Climats : le guide du voyageur en 2002

Bien choisir votre chevauchée

Sur notre blog

Découvrez nos articles sur
  • Justine, jeune cavalière en Irlande,
  • le Festival équestre en Irlande : the Connemara Pony Show,
  • Irlande, histoire d'une terre cavalière,
  • l'Irish Cob, beauté celtique.
Lisez nos articles sur le Mag des cavaliers voyageurs.