L'Ecosse à cheval
Europe

Découvrez une randonnée à cheval en Ecosse

Terre de brume, l'Ecosse attire par ses menhirs ancestraux et mystérieux, ses demeures seigneuriales multiples et somptueuses qui alimentent les mystères et les légendes et ses paysages splendides. A cheval en Ecosse, retrouvez la nature brute et son patrimoine riche et authentique, empreinte du passé. L'Ecosse est littéralement le pays du cheval, avec son symbole héraldique si atypique, la licorne. Empreinte de force et indomptable, la licorne est un symbole fort pour la population écossaise, entre histoire, mythe et légende. Partez pour une randonnée à cheval en Ecosse, un pays à découvrir, des Highlands, terre mythique pour ses paysages dignes d'une carte postale jusqu'aux Scottish Borders, laissez-vous éblouir par ce pays magique !
Voir tous nos voyages
  • Edimbourg Château
    Château d'Edimbourg
  • Payage d'Ecosse
    Paysage écossais
  • L'Ecosse et son château de Dunnottar
    Château de Dunnottar - Ecosse
  • L'Ecosse, pays verdoyant
    Paysage verdoyant en Ecosse
  • Rivière au bord de la ville
    Ville au bord de la rivière

Visa & santé

Formalités

Pour un séjour touristique de moins de trois mois, les ressortissants de la communauté européenne n’ont pas besoin de visa. Le passeport ou la carte d’identité en cours de validité, valable 6 mois après votre retour est suffisant.
Vérifiez impérativement votre passeport ou carte d'identité.
Il est de votre seule responsabilité de vous conformer à la réglementation d’entrée dans ce pays avant la date de votre départ.
Si vous voyagez avec des enfants mineurs, vérifiez les formalités de sortie du territoire les concernant. Vous pouvez demander des informations auprès de la mairie de votre domicile, ou de la préfecture et consulter le site : site Service- public https://www.service-public.fr/

PASSEPORT POUR UN MINEUR
Passeport d’un mineur - site Service- public https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14930

SORTIE DE TERRITOIRE DES MINEURS
Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.
Pour faire une demande d'autorisation de sortie du territoire, la personne qui détient l'autorité parentale doit se présenter à l'antenne de police administrative de son arrondissement afin de signer un formulaire d'autorisation.
Autorisation parentale -site Service- public https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14930
Il est de votre seule responsabilité d'obtenir votre passeport ou votre carte nationale d'identité et de vous conformer à la réglementation d'entrée dans ce pays. En aucun cas notre responsabilité ne pourra être recherchée si vous ne pouvez pas partir pour absence de documents d'identité en règle.

Adresses des consulats

  • Ambassade de Grande-Bretagne en France
    16 rue d'Anjou
    75008 Paris
    Tél. : 01 44 51 31 01
    Fax : 01 44 51 31 28
    visamailparis.visamailpavis@fco.gov.uk

Santé

Pour ce pays : Aucune vaccination obligatoire n’est demandée mais nous vous recommandons d’être à jour des vaccinations courantes (diphtérie, tétanos, typhoïde, polio).

Pour faciliter la prise en charge d’éventuels soins sur place, il est conseillé de se munir de sa carte européenne d'assuré social délivrée gratuitement par la Sécurité Sociale.

Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

La responsabilité de Cheval d'Aventure ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Assurance

Si vous ne souscrivez pas à notre assurance ASSISTANCE RAPATRIEMENT et ANNULATION, nous vous demandons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs.

Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, et emportez avec vous le NUMERO DE TELEPHONE d’URGENCE de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Intitulé officiel du pays : : Royaume d'Ecosse
Capitale : : Edimburg
Superficie : 77 080 km2
Population : : 5,4 million
Langues : : l'anglais et le gaélique écossais. Cette dernière est minoritaire face à l'anglais écossais.
Religions : : Chrétiens 99%, musulmans 1%

Données socio-économiques

PIB : 190 milliard €
PIB par habitant : 29 000€
Chômage : 6,4%
Principales activités : énergies fossiles, agriculture

Histoire

Vers 4500 av.JC : Les premiers habitants arrivent d'Europe continentale et jettent les bases d'une florissante civilisation néolothique, dont les traces existent encore dans les Orcades.

Ier siècle : Les Romains ne parviennent pas à soumettre les tribus celtes, qu'ils dénomment "Pictes" (du latin pictus, peint).
IVe siècle : Introduction du christianisme.

VIe-VIIe siècles : La tribu celte des Scots, venue du nord de l'Irlande, s'établit à son tour en Écosse, suivie par les Anglo-Saxons, arrivés d'Angleterre.

VIIIe-IXe siècles : Assauts des Vikings qui contrôlent le littoral occidental de l'Écosse.

843 : Le roi scot Kenneth MacAlpin créé le royaume de Scone, unifiant les Scots et les Pictes.

XIIe siècle : Introduction du régime féodal anglo-saxon dans les Lowlands sous le règne de David Ier, tandis que les Highlanders résistent.

1296 : Annexion de l'Écosse par Édouard Ier d'Angleterre.

1297 : Les troupes de William Wallace écrasent les Anglais à la bataille du pont de Stirling. Trahi, Wallace sera exécuté à Londres en 1305. Il fait encore aujourd'hui figure de héros national.

1314 : Le roi d'Écosse Robert Bruce défait les Anglais à la bataille de Bannockburn. L'Écosse redevient indépendante quatorze ans plus tard.

XIVe-XVe siècles : Les Lowlanders, plus urbains, se désolidarisent des Highlanders. Une ligne de démarcation naturelle s'établit entre les deux régions, symbolisée par la faille géologique de Great Glen. Conflits intérieurs et épidémies dévastent le pays. Pour lutter contre l'Angleterre, l'Écosse s'allie à la France.

XVIe siècle : Le climat intellectuel favorise la Réforme, prêchée par John Knox, et la montée du protestantisme.

1603 : À la mort sans héritier d'Élisabeth Ire, Jacques VI d'Écosse devient Jacques Ier d'Angleterre.

1707 : L'Acte d'union (Act of Union) est signé entre l'Écosse et l'Angleterre, malgré l'opposition de nombreux Écossais.

XVIIIe siècle : La révolution industrielle s'accompagne d'un épanouissement de la vie intellectuelle et culturelle, connu sous le nom de “siècle des Lumières écossais”.

1790-1880 : Éviction des métayers des Highlands (Highlands clearances), famine et fin de l'industrie du varech poussent les Écossais à émigrer vers les colonies d'Amérique du Nord, d'Australie et de Nouvelle-Zélande.

Années 1930 : La crise économique porte un coup fatal à la construction navale et à l'industrie lourde de l'Écosse.

1967 : Le Parti national écossais (SNP) remporte son premier siège au Parlement britannique.

1970-1980 : La découverte de gisements de pétrole et de gaz naturel dans la mer du Nord fait la prospérité de la région d'Aberdeen et des îles Shetland. La fuite des revenus pétroliers vers l'Angleterre et le rachat des compagnies écossaises par des groupes anglais attisent le sentiment nationaliste en Écosse.

1997 : Victoire écrasante du Parti travailliste aux élections de mai ; un référendum est organisé. Les Écossais se prononcent en faveur de la création d'un Parlement écossais.

1999 : Premières élections du Parlement écossais, qui siège à Édimbourg.

2004 : Inauguration du nouveau bâtiment du Parlement écossais par Élisabeth II.

2007 : Le Scottish National Party (SNP), partisan de l'indépendance de l'Écosse, remporte d'une courte avance les élections régionales.

2011 : Le SNP remporte haut la main les élections régionales et promet un référendum sur l'indépendance de l'Écosse dans les cinq années à venir.

Géographie

L'Ecosse occupe la partie septentrionale du Royaume-Uni. Massifs montagneux et landes recouvrent les deux tiers de son territoire. L'Ecosse est formée de trois zones nettement délimitées : les plaines et les collines fertiles des Southern Uplands (plateaux du Sud) qui longent la frontière avec l'Angleterre ; au centre, les Central Lowlands (basses terres) qui s'étendent de Glasgow à Edimburg et forment le coeur industriel du pays, regroupant la majorité de sa population ; les Highlands (hautes terres) du Nord qui dressent leurs chaînes montagneuses de grès et de granite. Le Ben Nevis (1344 m), dans les monts Grampians, est le plus haut sommet du Royaume-Uni. La côte ouest de l'Ecosse est très découpée. Sur les 800 îles que comptent l'Ecosse, 130 sont habitées. Les principaux archipels sont ceux des Hébrides, au nord-ouest, des Shetland et des Orcades, au nord.

Peuple, culture et traditions

Coutumes
Les clans constituent l'un des traits fondamentaux de la société celte.
Puisant leurs origines ancestrales dans les traditions celtes, nordiques ou normandes, les clans étaient déjà solidement établis dans les Highlands au XIIIe siècle. En gaélique, "Clann" signifie famille ou enfants.
Les divisions naturelles de l'Ecosse celte ont sans doute favorisé cette organisation sociale des clans érigée en système tribal. Entre eux, les guerres étaient fréquentes et leur puissance gênait parfois les rois qui, à maintes reprises, tentèrent de réduire leur influence.
Le particularisme des clans s'est manifesté dans le port du tartan, un tissu écossais dont les motifs et les couleurs varient d'un clan à l'autre. L'obligation de porter le tartan du clan est une invention de la fin du XVIIIe siècle.
La cornemuse est sans conteste le symbole légendaire de la culture populaire écossaise. Cet instrument connut son heure de gloire avec les soldats des Highlands qui partaient au combat au son aigu de la cornemuse.
Le kilt, qui était à l'origine le costume traditionnel highlandais, est maintenant associé à toute l'Écosse. Le kilt n'est porté que par les hommeset c'est un art. Ils attachent en effet une importance particulière aux accessoires. La bourse, portée sur le devant du kilt, le sporran, est de cuir. Les écussons, les crest badges, aux armoiries du clan, sont arborés avec fierté. Le couteau (Skean Dhu), glissé dans la chaussette, complète la tenue.

Gastronomie
Les chefs écossais disposent d'une gamme appréciable de produits frais : viande, légumes, poisson et fruits de mer. Ils sont passés maîtres dans la préparation du gibier, comme la grouse, et apprêtent le saumon (fumé) à merveille. Autres spécialités locales, le porridge (bouillie de flocons d'avoine), le sablé (shortbread) et le bouillon de mouton à l'orge et aux lentilles. Et surtout, la fameuse "panse de brebis farcie", le haggis. Cet étonnant mélange d'abats émincés et de flocons d'avoine, cuit dans une panse de brebis, remporte généralement beaucoup de succès. Quant au célèbre whisky, l'Ecosse en distille au moins depuis de XVe siècle et en produit aujourd'hui plus de 2000 variétés. Toutefois, le whisky n'est pas un produit inventé par les écossais mais par les irlandais, qui l'appellent whiskey. La recette aurait été importé en Ecosse par des moines irlandais.

Religion
La religion a joué un rôle de premier plan dans l'histoire de l'Ecosse. Le christianisme fut introduit au IVe siècle. En embrassant la Réforme au XVIe siècle, l'Eglise écossaise rejeta l'autorité du pape. La moitié des écossais appartiennent à l'Église d'Écosse, bien que l'Église presbytérienne libre, plus stricte, compte plus de fidèles dans les Highlands et dans les îles. La communauté catholique de Glasgow est importante, et certaines des îles se convertirent secrètement au catholicisme après la Réforme (XVIe siècle). Les tensions religieuses se font sentir à Glasgow, surtout quand l'équipe de football des Rangers protestants joue contre le Celtic catholique.

Bibliographie

Littérature

BIBLIOGRAPHIE GÉOGRAPHIQUE
- Shetland, terre de vent, de Georges Dif, Milan.
- Ecosse, guide nature, de Laurent Cocherel & David Reby, 1999, Romain pages Editions.
- The Nature of Scotland, de Magnus Magnusson & Graham White, 1997, Canongate books.
- The puffin, de David Boag & Mike Alexander, 1995, Blandford.
- Otters, de Paul Chanin, 1993, Whittet books.
- Châteaux d'Ecosse de Cristina Gambaro (Grund, 1999).
- Ecosse de Brigitte Bontemps et Hervé Champollion.
- Carnet de bord d'un pêcheur d'images de Patrick Mahé et Philip Plisson (Du Chêne).