La Réunion à cheval
Afrique

Partez à cheval à la découverte de l'île de la Réunion

Découvrez à cheval l'île de la Réunion, un bout de France au coeur de l'océan Indien : l'île Bourbon ! Cuisine épicée, population métissée, langue créole : dépaysement garanti sur cette terre mêlée des traditions d'Afrique, d'Asie et d'Europe. Les falaises vertigineuses, l'activité volcanique et l'intensité des éléments rappellent fort l'Islande... les tropiques en plus.
Voir tous nos voyages

L'avis des cavaliers

  • Chevauchée en terres créoles
    novembre 2019 Danielle 72 ans
    Accueil simple et chaleureux qui vous met en confiance et déjà en famille. Des chevaux aussi à l'aise sur les plages de l'océan rugissant que sûrs et valeureux dans la caillasse montagneuse. Pleins de fougue au galop, ils réagissent à la voix. Les créoles deviennent facilement des amis. Appolonia, jument camarguaise... Lire en entier
    Découvrir ce voyage équestre
  • La Réunion à cheval
    Rando à cheval à La Réunion
  • La Réunion
    Piton Fournaise à la Réunion
  • La Réunion à cheval
    Casacade - A cheval à La Réunion
  • Cavaliers à La Réunion
    Galop sur une plage de La Réunion
  • La Réunion à cheval
    Baleines et dauphins - A cheval à la Réunion
  • La Réunion et cavaliers
    Rando équestre à La Réunion
  • La Réunion et rando à cheval
    Cavaliers à La Réunion

Visa & santé

Formalités

Pour la Réunion:
Pour un séjour touristique de moins de trois mois, les ressortissants de la communauté européenne n’ont pas besoin de visa. Le passeport ou la carte d’identité en cours de validité, valable 6 mois après votre retour est suffisant.
Vérifiez impérativement votre passeport ou carte d'identité.
Il est de votre seule responsabilité de vous conformer à la réglementation d’entrée dans ce pays avant la date de votre départ.

Si vous voyagez avec des enfants mineurs, vérifiez les formalités de sortie du territoire les concernant. Vous pouvez demander des informations auprès de la mairie de votre domicile, ou de la préfecture et consulter le site Service- public https://www.service-public.fr/

Pour l'extension à l'Île Maurice:
Les ressortissants français doivent impérativement posséder un passeport qui soit valide pour encore 6 mois.
Pour les autres nationalités, merci de consulter votre ambassade.

Conseils pour l'obtention du visa

Rien à signaler.

Santé

Aucune vaccination obligatoire n’est demandée pour l’entrée à la Réunion, mais nous vous recommandons d’être à jour des vaccinations courantes.

Aucun problème de santé en particulier. Pas de paludisme. Les désagréments les plus courants sont les coups de soleil!

Nous vous recommandons toutefois un bon anti-moustiques spécial tropiques car les moustiques sont présents sur l'île et seul un répulsif efficace protège contre les maladies transmissibles comme la dengue.

Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

Sur les sites suivants, vous trouverez des conseils à suivre avant votre départ :
O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr


La majorité des hôpitaux ont un service pour les maladies infectieuses et tropicales. Pour plus d'informations, veuillez consulter celui le plus proche de chez vous.

La responsabilité de Cheval d'Aventure ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Assurance

Vous devez absolument être assuré en assistance et rapatriement pour participer à nos voyages.

Nous vous proposons une assurance MULTIRISQUES comprenant l'annulation, l'interruption et l'assistance rapatriement pour tous les pays du monde où nous voyageons. En cas d'incident au cours du voyage, les accompagnateurs connaissent bien les procédures de rapatriement ou d'assistance. Leur mise en jeu est ainsi largement facilitée.

Si vous ne souscrivez pas notre assurance MULTIRISQUES, nous vous demandons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs. Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, emportez avec vous le numéro de téléphone d'urgence de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Intitulé officiel : Département d'Outre-mer français de l'île de la Réunion

Capitale : Saint-Denis

Superficie : 2 512 km²

Population : 844 000 habitants
Peuples et ethnies : Il n'existe pas de peuple "historique" sur l'île. Déserte lors de sa découverte par les Occidentaux, elle présente désormais un original mélange de population. Près du quart des Réunionnais sont originaires du sub-continent indien. L'île compte également des minorités originaires de Chine (3%) ou descendant des esclaves arrachés aux rivages d'Afrique. Environ 6% de sa population est constituée de Métropolitains (les Zoreils). La plus grosse communauté est celle des Créoles (40%), descendants des familles les plus anciennement implantées sur l'île. 40% de la population est âgée de moins de 20 ans.

Langue : Français, créole

Religion : catholiques (94%), hindouistes, musulmans, bouddhistes, bahá'is

Régime politique : département d'Outre-mer (DOM), la Réunion est intégrée à l'ensemble politique et économique français. L'autorité administrative revient au Préfet, nommé à Paris. Le Conseil général et le Conseil régional sont élus au suffrage universel direct. Les DOM sont chapeautés au niveau national par le Secrétariat d'État à l'Outre-mer, rattaché au ministère de l'Intérieur. La Réunion est représentée au Parlement national par 5 députés et 3 sénateurs.
Président de la France : : François Hollande
Premier ministre de la France: : Manuel Valls
Le saviez-vous ? : Les amateurs de canyoning ont exploré les recoins les plus secrets de l'île. Surprise : au moyen de lianes, de fils de fer, de sentes vertigineuses, de braconniers pêcheurs les avaient souvent précédé.

Données socio-économiques

PIB : 11 678 millions de $US
PIB par hab. : 15 218 $US
Croissance : 1,3%
Inflation : 2%
Principales activités : la Réunion ne dispose d'aucune ressource minière et ses industries sont très réduites. Son agriculture repose pour une très large part sur la canne à sucre, peu compétitive. L'île produit par ailleurs de petites quantités de vanille, ainsi que des essences de vétiver et de géranium. La pêche est également très faible. L'économie réunionnaise, en résumé, dépend pour une large part de la métropole et des revenus du tourisme, qui vont croissant.
Principaux partenaires : la Réunion importe près de 66% de ses besoins de la métropole. En contrepartie, elle exporte vers la France plus de 70% de ses productions.
Membre de l'union européenne : oui
Membre de la zone Euro : oui

Histoire

1512 - Le navigateur portugais Pedro de Mascarenhas découvre l'archipel, composé des actuelles îles de la Réunion, de Maurice et de Rodrigues.
1646 - Les Français bannissent à la Réunion - alors déserte - une douzaine de mutins de leur colonie voisine de Madagascar. Un navire les découvre vivants et plutôt satisfaits de leur sort trois ans plus tard, ce qui pousse la couronne de France à revendiquer officiellement l'île, rebaptisée Bourbon.
1685 - Peuplée de 260 colons, Bourbon est un repaire de pirates. La Compagnie française des Indes Orientales décide de mettre fin à leurs commerces illicites et prend le contrôle effectif de l'île.
1715 - Le café, introduit par la Compagnie Française des Indes Orientales, est la principale production de l'île. Les premiers plants de céréales, épices et coton sont importés quelques années plus tard. Ces cultures, qui exigent un travail intensif, sont à l'origine de la traite vers l'île Bourbon d'esclaves malgaches et africains.
1810 - Les Anglais s'emparent de l'île, sur laquelle ils introduisent la canne à sucre, qui ne tarde pas à supplanter les autres cultures. La Réunion (ainsi baptisée depuis la Révolution) est rétrocédée à la France cinq années plus tard.
1848 - Suite à l'abolition de l'esclavage, les riches familles de planteurs font venir sur l'île de larges contingents de travailleurs sous contrat, des Indiens notamment. L'âge d'or du commerce et du développement de l'île dure jusqu'à 1870. Par la suite, la concurrence de la canne à sucre des Caraïbes, de la betterave et l'ouverture du canal de Suez (qui court-circuite la Réunion sur les routes maritimes) portent autant de coups fatals à son économie.
1914/1945 - L'industrie sucrière connaît un regain au lendemain de la Première Guerre mondiale, même si la Seconde Guerre mondiale impose temporairement à l'île un sévère blocus.
1946 -La Réunion passe du statut de colonie à celui de département d'outre-mer (DOM), ce qui secoure son économie. L'île gagne une quasi-égalité politique et sociale avec la métropole et se libère de la dynamique selon laquelle une colonie doit rapporter davantage à la métropole qu'elle ne lui coûte.
1997 - Une éruption du Piton de la Fournaise voit des coulées de lave atteindre la route nationale près de Sainte-Rose.
1987 -Le cyclone Clotilde cause plusieurs millions de francs de dégâts sur l'île.
1991 - Des émeutes anti-gouvernementales font 10 morts à Saint-Denis. Si la saisie des émetteurs d'une chaîne de télévision privée - Télé Free Dom - met le feu au poudre, ces événements révèlent le mécontentement d'une partie de la population de l'île, qui compte l'un des plus forts taux de chômage de France.
1997 - C'est au tour des fonctionnaires de faire savoir leur mécontentement. Ils s'indignent d'un projet de loi visant à réduire les avantages salariaux des futurs fonctionnaires en exercice sur l'île.
1998 - Le Piton de la Fournaise entre dans l'une des phases éruptives les plus longues de son histoire. Heureusement, la colère du volcan ne fait pas de victimes.
2000 - La Loi d'orientation pour l'outre-mer (LOUM), qui institue dans les DOM un "congrès" aux pouvoirs limités, comprend de nouvelles aides à l'emploi dans un département où le taux de chômage est de 37%. La clause portant sur la création d'un second département dans le Sud de l'île, souhaitée par les élus de gauche, est retirée in extremis avant le vote de la loi.
2002 - Le cyclone Dina provoque de sérieux dégâts sur l'île, tandis que le Piton de la Fournaise poursuit ses coulées de lave.

Géographie

La Réunion est située dans l'océan Indien, à 800 km environ de l'Est de Madagascar. Elle laisse peu de place aux lagons et s'élève très rapidement en altitude. On peut diviser son relief en deux zones montagneuses. L'ensemble du Piton des Neiges, ceinturé par trois immenses cirques - Mafate, Cilaos et Salazie - occupe une large partie ouest. Le second massif, moins élevé, se trouve au Sud-Est. Il est centré autour d'un volcan particulièrement actif : le Piton de la Fournaise. Les Hautes-Plaines s'étendent entre ces deux secteurs montagneux. De chacun des cirques s'échappent une rivière et de multiples ravines.

FLORE ET FAUNE :

Certaines régions de l'île ressemblent à un véritable jardin botanique. De la côte aux cimes, on rencontre les vacoas, les filaos, les forêts de bois de couleur (benjoins, bois de fer, catafailles, tans rouges, grands nattes) puis les tamarins-des-hauts, variété d'acacia endémique. La Réunion présente par ailleurs une profusion de fleurs : orchidées, hibiscus, bougainvillées.

La faune insulaire a moins bien résisté à l'intrusion humaine que la flore. L'île bruisse cependant des cris d'un grand nombre d'oiseaux (merle blanc, paille-en-queue, tec-tec, papangue) et abrite un petit animal ressemblant à un hérisson, originaire de Madagascar : le tenrec. On y rencontre également quelques rares cerfs de Java, des caméléons et des geckos (localement appelés margouillats). La Réunion ne compte aucun animal dangereux ou venimeux. Les seules exceptions sont aquatiques : il s'agit du poisson-pierre (qui peut croiser le chemin des plongeurs) et de rares requins. Les fonds sous-marins qui bordent l'île sont fréquentés par les mérous, vieilles, chirurgiens, poissons trompette, cardinaux et autres poissons-clowns. Le domaine des daurades coryphènes, espadons et barracudas s'étend plus au large.

Peuple, culture et traditions

COUTUMES :

C'est la communauté hindoue qui donne à l'île - au travers de ses rites religieux traditionnels - ses coutumes les plus marquantes. Au cours du cavadee, les participants se percent les joues avec des épingles d'argent. Plus spectaculaire encore, le teemeedee les voit marcher sur des braises incandescentes répandues au sol.

LANGUE :

Si le français est la langue officielle, le créole réunionnais est très communément parlé. Ce savoureux parler mêle au français des influences hindi, arabe ou malgache.

ARTS :

La Réunion présente un intéressant mélange de culture française au goût créole, ou de culture créole au goût français. Côté danse, le séga réunionnais diffère des versions seychelloises, mauriciennes ou malgaches par ses apports occidentaux. Côté théâtre, les troupes du Théâtre Vollard ou du Théâtre Talipot greffent des formes théâtrales occidentales sur la tradition créole.
Les villas créoles sont l'élément le plus distinctif de l'architecture insulaire. Elles se caractérisent par leurs varangues (vérandas ouvertes) et les lambrequins (frises en bois sculptées et ajourées) qui ornent leurs toits, fenêtres et avancées.
La peinture et la gravure sont peu représentées sur l'île.

GASTRONOMIE :

Les gourmets découvriront dans la savoureuse cuisine créole des emprunts aux traditions culinaires française, indienne, chinoise et créole. Un apéritif, par exemple, verra souvent des samoussas (petits pâtés farcis frits, d'origine indienne) côtoyer des bouchons (bouchées de porc cuites à la vapeur à la mode chinoise).
Le plat traditionnel est le cari, ragoût parfumé dans la composition duquel entrent des tomates, des oignons, de l'ail, du gingembre et des épices. Poulet, canard ou encore poisson peuvent être cuisinés dans ce fond de sauce. Les caris sont invariablement accompagnés de riz blanc, de grains (haricots, fèves ou lentilles) et de rougail, un condiment épicé parfumé à la tomate, au citron, à la pistache. Ce pilier de la cuisine réunionnaise qu'est le rougail saucisses est cependant une exception à la règle : il ne s'agit en aucun cas d'un condiment mais d'un cari de saucisses fumées. Il en va de même du rougail boucané, qui désigne un cari de viande de porc fumée. Le cabri massalé (un mélange d'épices indien) est également au nombre des bonnes surprises de la cuisine réunionnaise.
Véritables institutions, les rhums arrangés sont obtenus en faisant macérer divers ingrédients dans du rhum blanc bon marché : herbes aromatiques, vanille, ananas, litchis, gingembre. Pratiquement chaque Réunionnais semble avoir sa propre recette. Les rhums arrangés peuvent être servis à l'apéritif ou comme digestifs.

RELIGION :

La foi catholique imprègne profondément l'atmosphère de l'île, où des chapelles sont partout visibles. Les hindous et musulmans pratiquent également leur culte et de nombreuses villes voient se côtoyer une église, un temple tamoul et le minaret d'une mosquée. Dans les faits, nombre d'hindous participent également aux rites catholiques. La communauté sino-réunionnaise est très discrète dans ses pratiques religieuses.
Le culte de Saint Expédit, enfin, mérite quelques lignes. Selon certaines sources, son origine remonterait à l'envoi sur l'île d'une relique expédiée par le Vatican. Le mot expédit (pour expéditeur) porté sur la caisse aurait donné son nom à ce culte qui s'apparenterait au vaudou. Badigeonnés d'un rouge vif évoquant le sang, les nombreux temples dédiés à Saint Expédit seraient utilisés pour jeter de mauvais sorts.

Quelques mots d'échange

Vous entendrez sans doute souvent :
Aster : Maintenant
Fait noir : La nuit
Marmaille : Enfant
Moin : Moi
Ou : Toi/vous
Pied de bois : Arbre
Zot : Eux
Zoreil : Métropolitan
Oté ! : Exclamation courante

Bibliographie

Guide

Il existe une liste très importante de guides touristiques, disponibles dans toutes les
bonnes librairies :
- « L’ABCdaire des Volcans» JM Bardintzeff, Flammarion
- « La Réunion, du battant des lames aux sommets des montagnes » Catherine Lavaux,
édition Nathan
RACONTE-MOI LA TERRE, 38 rue Thomassin - 69002 LYON Tel : 04 78 92 60 20
ITINERAIRES, 60 Rue St Honoré 75001 PARIS Tel : 01 42 3612 63
L’ASTROLABE, 46 Rue de Provence 75009 PARIS Tel : 01 42 85 42 95
ULYSSE, 26 rue saint-Louis en l’Ile, 75004 Paris- Tél: 01 43 25 17 35 - Fax 01 43 29 52 10
LE VENT DES ROUTES - 52, Rue des Bains - 1205 Genève - tél. 022/800 33 81

Cartographie

Renseignements auprès des magasins spécialisés.