Cavalier sur une plage à Oman
Moyen-Orient

Partez à cheval pour une randonnée à cheval à Oman

Partez à cheval à Oman. Berceau des bédouins d’Arabie et port d’attache de Simbad le marin, Oman est une terre de traditions. Après une première mise en selle le long des côtes du golf d'Oman, chevauchez à travers les montagnes du djebel Sham jusqu'aux dunes orangées de l'erg Wahiba. Découvrez les immenses gorges cachant des vasques d’eau émeraude. L’observation de la faune marine y est facile. L’ouverture de ce pays au tourisme est une aubaine pour les amoureux de cheval et de belle nature.
Voir tous nos voyages
  • Oman à cheval
    Mascate - Rando équestre à Oman
  • Oman à cheval
    Boutre d'Oman
  • Oman et cheval
    Village d'Oman - Randonnée à cheval
  • Oman à cheval
    Pêcheur à Oman
  • Rando à cheval à Oman
    Dauphins dans le Golfe d'Oman
  • Oman à cheval
    Wadi à Oman

Visa & santé

Formalités

Un passeport en cours de validité et valable 6 mois après votre retour est indispensable dans presque tous les pays du monde pour les ressortissants français, belges et suisses. Vérifiez impérativement ce passeport. Il est de votre seule responsabilité d’obtenir votre passeport et de vous conformer à la réglementation d’entrée dans ce pays avant la date de votre départ.
Si vous voyagez avec des enfants mineurs, vérifiez les formalités de sortie du territoire les concernant. Vous pouvez demander des informations auprès de la mairie de votre domicile, ou de la préfecture et consulter le site Service- public https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14930
Si vous êtes ressortissant français, vous avez besoin d'un visa. Vous pouvez l'obtenir auprés d'un organisme délivrant les visas. Ce visa est valable pour une durée d'un mois maximum, une seule entrée.

ATTENTION Les visas ne sont plus délivrés directement à l'aéroport. Toutes les demandes doivent se faire en ligne avant le départ via le site https://evisa.rop.gov.om




Conseils pour l'obtention du visa

Pour faciliter l’obtention de votre visa, nous vous conseillons de vous adresser à un organisme spécialisé type :
Visa express - http://visas-express.fr
Visa services - http://www.lyonvisa.com

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants Français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès du consulat systématiquement avant d'envoyer votre dossier.

Adresses des consulats

  • Ambassade du Sultanat d'Oman
    50, avenue d'Iéna
    75116 PARIS
    Tél. : 01.47.23.01.63
    Fax : 01.47.23.02.25
    paris@mofa.gov.om
  • Ambassade en Oman
    PO Box 208
    PC 115 Madinat Qabous MASCATE
    Tél. : (00) 968 - 24 68 18
    Fax : (00) 968 - 24 68 18
    contact@ambafrance-om.org
  • Consulat général du Sultanat d'Oman
    Chemin de Roilbot 3a
    1292 Chambésy
    Tél. : 022/758 96 60
    Fax : 022/758 96 66
    omanconsulate-ge@bluewin-ch
  • Ambassade d'Oman
    AV. HERRMANN-DEBROUX 40/42
    1160 AUDERGHEM
    Tél. : 02.679.70.10
    Fax : 02/534.79.92
    omanembassy@europe.com

Santé

Quelques règles à respecter pour voyager tranquille :
- Ne consommer que des boissons capsulées et de l'eau bouillie ou désinfectée par des pastilles antiseptique. Eviter les glaçons.
- Les fruits doivent être rincés et épluchés avant consommation. Éviter le lait non bouilli et les yaourts.
- Si vous portez des lentilles de contact, prenez des lunettes de rechange.

Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.

Sur les sites suivants, vous trouverez des conseils à suivre avant votre départ
O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr


La majorité des hôpitaux ont un service pour les maladies infectieuses et tropicales. Pour plus d'informations, veuillez consulter celui le plus proche de chez vous.

La responsabilité de CHEVAL D'AVENTURE ne saurait être engagée dans le cas où vous devriez rentrer en France à cause du non respect de ces obligations personnelles de santé.

Assurance

Vous devez absolument être assuré en assistance et rapatriement pour participer à nos voyages.

Nous vous proposons une assurance MULTIRISQUES comprenant l'annulation, l'interruption et l'assistance rapatriement pour tous les pays du monde où nous voyageons. En cas d'incident au cours du voyage, les accompagnateurs connaissent bien les procédures de rapatriement ou d'assistance. Leur mise en jeu est ainsi largement facilitée.

Si vous ne souscrivez pas notre assurance MULTIRISQUES, nous vous demandons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs. Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, emportez avec vous le numéro de téléphone d'urgence de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Intitulé officiel : Sultanat d'Oman
Capitale : Mascate
Superficie : 212 460 km²

Population : 3,4 millions d'habitants

Peuples et ethnies : Arabes, Sud-Asiatiques (Indiens, Pakistanais, Sri Lankais), Africains, Baloutches

Langues : arabe (langue officielle), anglais, baloutche, ourdou et farsi

Religion : 75% de musulmans ibadites, 25% de musulmans sunnites, chiites, d'hindous

Régime politique : Monarchie absolue
Sultan : Qabus bin Saïd Al Saïd


Le saviez-vous ? : Les étranges formations des montagnes d’Oman attirent les géologues du monde entier. Elles leur permettent d’observer des phénomènes volcaniques qui se passent habituellement à quatre mille mètres sous la surface des Océans

Données socio-économiques

PIB : 71 milliards de $US
PIB par hab. : 22 000 $US
Croissance : 6,7%
Inflation : 4%
Principales activités : pétrole, gaz naturel, agriculture, pêche, tourisme
Principaux partenaires : Japon, Émirats arabes unis, Corée du Sud, Chine, États-Unis, Thaïlande

Histoire

2 000 av. J.-C.-VIe siècle - Les peuplements les plus anciens dont on ait trace à Oman, comme dans le reste de l'Arabie, remontent au IIIe millénaire av. J.-C. L'empire Magan se développe alors sur la côte de Batina, au nord et exploite les riches gisements de cuivre autour de Sohar. Vers 563 av. J.-C., le Nord d'Oman, en déclin, est intégré à l'empire perse des Achéménides. La région méridionale de Dhofar doit alors sa prospérité à l'arbre à encens. Cette gomme aromatique, l'une des denrées les plus recherchées du monde antique, fera la fortune du Sud de l'Arabie jusqu'au VIe siècle de notre ère.
750-1650 - Au milieu du VIIIe siècle, les tribus du Nord d'Oman envahissent le reste de l'Arabie, conquérant brièvement Médine, avant d'être renversées par les Abbassides. Oman conserve toutefois une certaine indépendance et, jusqu'en 1506, date de l'arrivée des Portugais dans l'océan Indien, la puissance navale d'Oman connaît peu de rivaux dans la région. Les Portugais occupent Oman pendant plus d'un siècle. L'imam sultan ibn Saif les expulse en 1650.
XVIIe-XIXe siècles - Cette victoire marque le début d'une ère d'expansion qui placera Oman à la tête d'un vaste empire, de la fin du XVIIe au milieu du XIXe siècle. À son apogée, Oman contrôle à la fois Mombasa et Zanzibar, où la cour est installée, et possède des comptoirs plus au sud encore sur la côte africaine. Certaines régions du sous-continent indien sont aussi sous sa domination. Une période de stagnation suit l'éclatement de l'empire. Les Britanniques font pression pour faire cesser le trafic omanais, établi depuis longtemps, des esclaves et des armes.
1913-1959 - À la mort du sultan Faisal ibn Turki en 1913, les tribus de l'intérieur refusent de reconnaître son fils comme imam et remettent leur sort entre les mains d'une autre lignée d'imams. S'ensuit une période troublée, où l'intérieur du pays et la région côtière vivent en lutte permanente. Le nouveau sultan, Saïd ibn Taimur, arrivé au pouvoir en 1938, ne parvient qu'en 1959 à reprendre pleinement le contrôle de l'intérieur du pays.
1970-1987 - En 1970, Qabus, le fils du sultan Saïd, renverse son père lors d'une révolution de palais et entreprend de moderniser l'économie semi-féodale du pays et de lever les lourds interdits sociaux. Les revenus pétroliers, relativement modestes, servent à construire routes, hôpitaux et écoles. Oman s'ouvre au tourisme en 1987.
Années 1990 - Qabus fait preuve d'habileté en matière de politique étrangère et maintient des rapports amicaux avec l'Iran post-révolutionnaire et des relations diplomatiques avec l'Égypte après la signature d'un traité de paix avec Israël. En 1993, Qabus accueille le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin à Oman et apporte son soutien au processus de paix israélo-palestinien jusqu'à la fin des années 1990. Oman fait partie des pays producteurs de pétrole qui décident en 1998 de réduire leur production, provoquant une hausse des tarifs pétroliers.
2001 - Oman devient membre de l'OMC en 2001.
2003-2004 - Le sultan institua le suffrage universel direct pour les Omanis de plus de 21 ans le 4 octobre 2003. Et, même si la loi a pour base le Coran, il a concédé le droit de vote et d'égibilité aux femmes : plusieurs femmes ont donc accédé au poste de ministre à partir de 2004.
2005 - En 2005, un complot orchestré par des islamistes visant à renverser le gouvernement est déjoué. Une trentaine de personnes seront condamnées à des peines de prisons allant de 7 à 20 ans.
2006 - Le 10 décembre 2006, les six pays membres du Conseil de coopération du Golfe, dont fait partie Oman, annoncent leur décision de se doter de la technologie nucléaire.
2007 : Retrait de la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO du Sanctuaire de l'oryx arabe
2010 : Première édition du Tour d'Oman cycliste
2011 : Première autoroute à péage

Géographie

GENERAL
Situé à l'Est de la péninsule Arabique, Oman est bordé au nord-ouest par les Emirats arabes unis (EAU), à l'ouest par l'Arabie saoudite et au sud-ouest par le Yémen. Au nord du pays, la péninsule de Musandam s'avance vers l'Iran, distant seulement de 50 km, formant le détroit d'Ormuz. Elle est séparée du reste du pays par la côte orientale des Emirats arabes unis et constitue le seul accès que possède Oman au golfe Persique. L'enclave de Madha, entièrement entourée par les eaux, se situe à mi-chemin entre la péninsule de Musandam et le reste d'Oman. La superficie du sultanat, qu'on ne connaît pas précisément en raison d'un litige portant sur une partie de la frontière entre Oman et l'Arabie saoudite, est légèrement inférieure à celle du Royaume-Uni.
Variée, la géographie du pays est faite de côtes découpées, de plages tranquilles, de montagnes déchiquetées, de salants, de déserts et d'oasis. Les monts Hadjar isolent du reste du pays la bande côtière qui longe le golfe d'Oman au nord, une plaine de sable et de gravier qu'on appelle la côte de Batina. Le Jabal al-Akhdar ("montagne verte") culmine à 2 980 m et le Jabal Al-Shams («montagne du soleil ») à 3009 m.

Oman possède deux vastes régions de salants, l'une dans le Centre-Ouest et l'autre face à l'île de Masirah, au large de la côte orientale, juste au sud du célèbre désert de sable de Wahiba.

FAUNE ET FLORE
Le gouvernement d'Oman est très impliqué dans la préservation de l'environnement, et une fascinante variété d'espèces animales peuple les zones protégées. L'oryx d'Arabie, devenu rare, les tortues de mer géantes (qui viennent se reproduire à Oman), le loup et le léopard d'Arabie, la hyène rayée et le faucon vivent dans des réserves.
La flore du pays reçoit également toute l'attention du sultan. Les zones côtières sont protégées et il existe des réserves nationales un peu partout dans le pays.

Peuple, culture et traditions

COUTUMES
Malgré l'apparence de modernité qui prévaut dans une grande partie du pays, Oman est demeuré extrêmement traditionnel. Dans les hameaux de l'intérieur et les villages de la côte, la vie quotidienne n'a guère changé depuis les siècles passés. Les hommes portent souvent la dichdacha, longue chemise ample, d'un bleu vif, le poignard khanjar accroché à la ceinture. Dans la capitale : la couleur originale de la dishdasha n’est pas le bleu vif, mais le blanc… Alors que le voile noir domine dans le reste du Golfe, les femmes omanaises arborent des tenues colorées. Les femmes omanaises abordent des tenues colorees dans les villages, mais pas dans les grandes villes… Ce sont surtout les bédouines qui portent des tenues aux couleurs flamboyantes. Sur leurs robes imprimées aux tons chatoyants, elles revêtent des châles et des voiles encore plus éclatants.

Les Omanais sont compréhensifs vis-à-vis des Occidentaux, mais l'observation de quelques règles de politesse vous vaudra plus de respect de leur part. Lorsque quelqu'un pénètre dans la pièce où vous vous trouvez, ne manquez pas de vous lever. La poignée de main s'échange entre hommes et avec les femmes arabes lorsqu'elles sont les premières à vous tendre la main. Pour des raisons religieuses, certains hommes couvrent leur main de leur dichdacha ou ne serrent pas la main des femmes occidentales. Le torse nu, pour les hommes bien entendu, ne sied qu'à la plage ou à la piscine et mieux vaut porter des shorts assez longs. Quelle que soit leur longueur, ils sont de toute façon à proscrire si vous vous rendez dans un foyer omanais. Quant aux femmes, elles éviteront les vêtements moulants et les tenues dénudées, qui attirent les regards.

Il est interdit aux non-musulmans de pénétrer dans les mosquées omanaises.

LANGUE
L'arabe est la langue officielle, bien que l'anglais soit largement utilisé dans les milieux d'affaires. Dans les régions côtières du Nord, certains marchands et marins, de même que de nombreux expatriés du sous-continent indien, parlent également le farsi et l'ourdou.

ART
Oman consacre de nombreux efforts à la préservation de ses arts traditionnels, danse et musique. Mais il est plus probable que vous assistiez à des danses traditionnelles dans un musée plutôt que dans une rue de village, comme autrefois. Chants et danses s'inspirent de la mer, du désert et des montagnes. Les rythmes et les percussions venus d'Afrique orientale marquent fortement la musique. L'artisanat omanais se distingue par ses bijoux en argent et ses fameux poignards courbes au fourreau d'argent, les khanjars.

GASTRONOMIE
ll n'existe pas à proprement parler de cuisine omanaise traditionnelle. Le curry à l'indienne constitue de fait le plat national. Le menu typique ne va guère au-delà du curry du jour que le cuisinier choisit de préparer, mais cette spécialité a généralement le mérite d'être bonne, surtout dans les nombreux petits restaurants de Mascate et de Salalah. Seuls les restaurants haut de gamme et les grands hôtels servent de l'alcool.

RELIGION
La majorité des Omanais (75%) sont des musulmans ibadites, qui appartiennent à l'un des courants les plus anciens de l'islam. Les ibadites souscrivent à une doctrine conservatrice et à un système de loi héréditaire. D'autres religions sont tolérées, comme en attestent les églises chrétiennes et les temples hindous dans le pays.

Quelques mots d'échange

La langue officielle à Oman est l'arabe. L'anglais est la seconde langue parlée. L'arabe n'est guère aisé à prononcer pour les occidentaux. Certains sons n'existent pas dans les langues occidentales ou diffèrent dans leur prononciation, comme "gh" ("r") ; "kh" (proche de la jota espagnole) ; "u" ("ou") ; "ay" (qui se prononce comme dans "ail") ; "i" (équivalant à un "i" long) ou "dh" (proche du "th" anglais). Parler quelques mots d'arabe est toujours apprécié de la part d'un étranger.

Quelques formules simples incluent :
Salamm aleïkoum : Que la paix soit avec vous (salutation consacrée)
Aleïkoum salaam : Réponse au salut précédent
Marhaba : Salut !
Ma'elsalama : Au revoir
Choukran : Merci
Na'am : Oui
La'a : Non
Afwan : De rien
Ismi... : Je m'appelle...
Ana fransa'wi (m) : Je suis français
Pteh'ki fransawi : Parlez-vous français
Ana Bahib... : J'aime...
Yasaar/yamin : Gauche/droite
Al-ya'um : Aujourd'hui
Fi in'dak... ? : Avez-vous... ?

Bibliographie

Littérature

L’Oman et les Emirats du golfe, Alain Cheneviere, Domaine Maghreb Proche-Orient 1991.
Discovering Oman, éditions APEX.
Off-Road in Oman, de Heiner Klein et Rebecca Brikson.
Rock Climbing in Oman, de Alec Mc DONALD, éditions APEX.
Visions d'un Nomade, de Wilfried Thesiger, Plon 1987.
Le désert des déserts, de Wilfried Thesiger.