L'Iran à cheval
Asie > Iran

Partez pour une randonnée à cheval en Iran

L'Iran symbolise la terre des perses, l'une des plus anciennes civilisations. Si l'Iran est un véritable paradis pour les amateurs de nature, il est un trésor précieux pour les historiens et les archéologues. Voyager à cheval en Iran, au delà de la fascination pour les sites historiques et la beauté des paysages, c’est aussi découvrir le mode de vie des Iraniens, un peuple attaché à ses traditions mais également épris de modernité. L’Iran à cheval, au carrefour entre l'Europe méditerranéenne et l'Asie, nous offre un merveilleux héritage archéologique et culturel. Ces merveilles ne sont pas les seules richesses du pays. Les traditions équestres en Iran séculaires laissent une grande place dans l'histoire du pays. Le pur-sang iranien est un cheval très particulier que l’on trouve dans toutes les régions iraniennes. Il se distingue par la grande variété de ses espèces.
Voir tous nos voyages
  • L'Iran à cheval
    Persépolis - L'Iran à cheval
  • l'Iran à cheval
    Couleurs éclatantes des vitres des palais
  • Chevaux en Iran
    Mont Damavand en Iran
  • Iran à cheval
    Rando équestre en Iran - Kandovan
  • L'Iran à cheval
    Chevaux en Iran
  • L'Iran à cheval
    Mosaïques persanes - L'Iran à cheval
  • L'Iran à cheval
    Cavalière dans une plaine en Iran
  • L'Iran à cheval
    La mosquée Nasir-ol-Molk - L'Iran à cheval
  • Rando équestre en Iran
    Medina - Rando équestre en Iran

Visa & santé

Formalités

Passeport valable 6 mois après la date de retour pour les citoyens français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.
Attention : le passeport ne doit pas porter de visa israélien.

Soit evisa en ligne sur le site http://e_visa.mfa.ir/en/visa-arrival/
Il faut imprimer le justificatif de cet enregistrement, pour présentation à l’arrivée. Possible convocation au Consulat.
Ne pas oublier de prévoir 75€ en espèce pour le règlement du visa si vous avez fait le pré-enregistrement.

Toutefois, pour éviter tout désagrément, il est préférable de demander son visa au préalable à l’ambassade d’Iran plus d'un mois avant le départ. Vous devez vous occuper de la demande d'autorisation de délivrance du visa auprès du ministère des affaires étrangères d'Iran. Pour cela vous avez besoin au moins un mois avant le départ d'un scanner de bonne qualité de votre passeport d'une validité de plus de 6 mois au-delà de la date de voyage en Iran, d'un scanner de qualité d'une photo d'identité. Vous devez d'abord remplir le dossier en ligne grâce à ce lien : https://france.mfa.ir/fr/generalcategoryservices/10529. Puis vous devrez vous rendre à la section consulaire de l'ambassade d'Iran à Paris pour vos empreintes digitales. Les frais de Visas sont payables à l'ambassade en CB. A l'arrivée, il est possible et courant que le douanier prenne vos empreintes digitales. Sinon vous pouvez faire une demande en ligne de evisa : https://evisatraveller.mfa.ir/en/request/

Conseils pour l'obtention du visa

Les informations mentionnées ne sont qu'indicatives pour les ressortissants Français. Elles peuvent être sujettes à modification sans préavis de la part des autorités concernées. Il est donc prudent de les vérifier auprès du consulat systématiquement avant d'envoyer votre dossier.

Adresses des consulats

  • Ambassade d'Iran en France
    4 av. d'Iena
    75116 Paris
    Tél. : 01.40.69.79.00
    Fax : 01.40.70.01.57

Santé

Quelques règles à respecter pour voyager tranquille :
- Ne consommer que des boissons capsulées et de l'eau en bouteille, bouillie ou désinfectée par des pastilles antiseptique.
- Éviter de manger des aliments crus. Choisir des plats cuisinés bien cuits. Les fruits doivent être rincés et épluchés avant consommation. Éviter le lait non bouilli et les yaourts.
- Eviter les glaçons.
- Si vous portez des lentilles de contact, prenez des lunettes de rechange.
Avant votre départ, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui seul pourra vous fournir des indications fiables sur votre état de santé général, et qui fera un point sur vos vaccinations habituelles ainsi que sur les vaccinations recommandées pour votre destination.
Sur les sites suivants, vous trouverez des conseils à suivre avant votre départ :
O.M.S - http://www.who.int/fr/
Institut de veille sanitaire - http://www.invs.sante.fr/
Institut Pasteur - http://www.pasteur.fr

La majorité des hôpitaux ont un service pour les maladies infectieuses et tropicales. Pour plus d'informations, veuillez consulter celui le plus proche de chez vous.

Assurance

Vous devez absolument être assuré en assistance et rapatriement pour participer à nos voyages.

Nous vous proposons une assurance MULTIRISQUES comprenant l'annulation, l'interruption et l'assistance rapatriement pour tous les pays du monde où nous voyageons. En cas d'incident au cours du voyage, les accompagnateurs connaissent bien les procédures de rapatriement ou d'assistance. Leur mise en jeu est ainsi largement facilitée.

Si vous ne souscrivez pas notre assurance MULTIRISQUES, nous vous demandons de signer une décharge de responsabilité et de vérifier que vous êtes assurés par ailleurs. Vérifiez les garanties souscrites et les processus de déclenchement, emportez avec vous le numéro de téléphone d'urgence de votre assurance.

Enfin, faire une liste chiffrée du contenu de votre sac peut également être une bonne précaution en cas de destruction ou de perte de celui-ci !

Informations pays

Carte d'identité du pays

Nom de l'Etat : : République islamique d'Iran
Capitale : : Téhéran
Langues : : Persan (farsi) langue officielle.


Population : : 80 millions d'habitants
Superficie : : Environ 1 648 000km²
Régime politique : : République islamique fondée sur la Constitution de 1979 et révisée en 1989.
Religion : : Islam (99 %), des bahaïs, des zoroastriens, des juifs et des chrétiens (1 %)
Président : : Hassan Rohani

Données socio-économiques

PIB : 548,9 milliards de $US
PIB par hab. : 12 200 $US
Principales activités : pétrole, gaz naturel, agriculture, tapis
Principaux partenaires : Emirats arabes unis, Japon, Europe, Chine

Histoire

Les grandes périodes de l'histoire:
2000 av. J.-C. - Les Aryens s'installent sur le territoire de l'actuel Iran, vraisemblablement peu de temps après les Élamites. Ces deux peuples donnent naissance à trois groupes ethniques distincts : les Mèdes, les Perses et les Parthes.
550 av. J.-C. - Les Perses prennent le pas sur les autres groupes ethniques sous Cyrus le Grand (dynastie des Achéménides). Cyrus le Grand et ses successeurs - Darius le Grand en tête - étendent par la suite l'autorité perse à la Turquie, l'Irak, la Grèce, la Mésopotamie, l'Égypte. La défaite de l'an 331 av. J.-C. face aux armées d'Alexandre le Grand marque la fin de l'Empire perse achéménide, auquel on doit les monuments de Shush et de Persépolis.
331 av. J.-C. - Alexandre le Grand envahit la Perse (nom donné alors à l'Iran actuel). Son empire englobera l'Afghanistan, l'Inde et le Pakistan. Cet énorme territoire est divisé entre trois dynasties à la mort d'Alexandre. La Perse revient à l'une d'elles - les Séleucides - qui ne parviennent pas à freiner la montée en puissance des Parthes.
190 av J.-C. - Balayant le "pouvoir" séleucide, les Parthes contrôlent la Perse. Ils mettent en échec les armées romaines en 53 av. J.-C.
224 - La dynastie des Sassanides, née dans les régions centrales du pays où le pouvoir parthe se fait peu sentir, gagne en puissance jusqu'à ce que son chef, Ardacher, prenne le pouvoir. L'Empire sassanide est considéré comme le second grand empire perse après celui des Achéménides.
637 - Entrée en scène des Omeyyades (Arabes), qui ravissent le pouvoir aux Sassanides. Outre l'islam, ils apportent la langue et l'écriture arabes en Perse.
1051-1502 - La chute des dynasties arabes vient des Turcs seldjoukides et mongols, qui se succèdent sur le territoire de l'actuel Iran.
1502 - Abbas 1er prend le contrôle du pays et fonde la dynastie des Séfévides, considérée comme la troisième grande dynastie perse. L'économie et les arts se développent.
1722-1779 - Cette période troublée est marquée par la chute du pouvoir séfévide, sous les coups de peuples afghans, puis de Nader Shah.
1779-1921 - Arrivée au pouvoir de la dynastie turque des Qadjars. Ils étendent leur influence sur l'ensemble de la Perse et font de Téhéran leur capitale. La Russie et l'Angleterre s'intéressent à l'Iran, pour son tabac et son pétrole. L'Angleterre occupe une partie du territoire durant la Première Guerre mondiale.
1921 - Le général Reza Khan prend le pouvoir. Il fonde la dynastie des Pahlavis en 1925 et se proclame chah. Le pays se modernise et s'occidentalise.
1941 - Reza Khan cède le pouvoir à son fils Mohammad Reza (il sera le dernier chah d'Iran). Au cœur des enjeux liés au pétrole, le pays est occupé au cours de la Seconde Guerre mondiale par les Russes et les Britanniques, dont l'influence est grandissante. Un sentiment nationaliste apparaît en réaction.
1953 - Le chah Mohammad Reza durcit son régime tandis que l'opposition nationaliste - notamment islamiste - se développe. Les décennies suivantes voient ce phénomène s'accélérer.
1979 - Dans une ultime et malheureuse tentative pour sauver son régime, le chah réprime une manifestation de rue, bilan : plusieurs centaines de morts. Mohammad Reza s'exile (il meurt l'année suivante en Egypte). L'ayatollah Khomeyni prend le titre de "chef suprême" et engage le pays dans la voie de la révolution islamique. Les Etats-Unis sont le "Grand Satan" du nouveau régime.
1980-1988 - Guerre Iran-Irak. Profitant de l'instabilité intérieure de son voisin, le président irakien Saddam Hussein annexe une part du territoire iranien riche en pétrole. L'URSS et plusieurs nations occidentales, qui voient d'un mauvais œil le pouvoir des ayatollahs, soutiennent l'Iraq dans cette guerre qui sera aussi longue que meurtrière. Un cessez-le-feu survient en 1988.
1989 - Mort de l'ayatollah Khomeyni. Hojjat-ol-Eslam Rafsanjani est élu président ; l'ayatollah Ali Khamenei devient "chef suprême". Une fatwa (sentence de mort) est prononcée contre Salman Rushdie, auteur des Versets sataniques.
1993 - Rafsanjani est réélu président. Les relations entre l'Iran et les Etats-Unis, mais aussi de nombreuses nations européennes, restent très tendues.
1997 - A la surprise générale, Hojjat-ol-Eslam Seyed Mohammed Khatami est élu président. L'arrivée de ce modéré réformateur est le signe d'un début d'ouverture du régime de Téhéran. Cette "libéralisation" se précise dans les années suivantes.
2000 - Le Front de la Participation - mouvement réformateur proche du président Khatami - fait un raz de marée lors du premier tour des élections législatives. L'Iran est dès lors partagé entre réformateurs (Khatami) et conservateurs (Khamenei).
2001 - Nouvelle victoire des réformateurs aux élections législatives. Le 8 juin, Mohammed Khatami est réélu à la présidence de la République. Devant l'arrivée des milliers de réfugiés afghans suite aux frappes américaines, le pays ferme ses frontières.
2001 - Le prix Nobel de la Paix est attribué à Chirine Ebadi, avocate iranienne. Les conservateurs remportent les élections législatives avec une forte majorité, mais après une mise à l'écart des candidats réformateurs.
2005 - Élection du président Mahmoud Ahmadinejad.
2006 - L'Iran annonce la reprise de ses activités nucléaires, rompant l'accord de Paris de novembre 2004 et provoquant de nombreuses inquiétudes au sein de la communauté internationale.
12 juin 2009 - Mahmoud Ahmadinejad est reconduit pour 4 ans à la présidence du pays. Les résultats de ces élections ont été contestés durant plusieurs semaines par l'opposition et notamment par Hossein Moussavi, arrivé second. Une suspicion de fraude plane sur ces élections, ainsi, la plupart des pays occidentaux, dont la France, émettent des réserves quant aux résultats.
2011-2012 - Depuis février 2011, des émeutes ravagent le pays et sont réprimées par l'armée.
2013 - Hassan Rohani, un religieux modéré, est élu en juin président de la République islamique d'Iran.

Géographie

GENERAL
Pays montagneux par excellence, l'Iran est bordé au nord par l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Turkménistan et la mer Caspienne. A l'est s'étendent l'Afghanistan et le Pakistan ; au sud, le golfe d'Oman et le golfe Persique. Grand comme trois fois la France environ, l'Iran est dominé par trois chaînes de montagnes : les fertiles et volcaniques Sabalan et Talesh au nord-ouest ; la longue chaîne du Zagros, le long de la frontière occidentale ; et l'Alborz, au nord de la capitale, d'où émergent les neiges éternelles du mont Damavand, point culminant du pays avec 5 670 m. Deux déserts - le Dasht-é Kavir (plus de 200 000 km²) et le Dasht-é Lut (plus de 166 000 km²) - occupent la majeure partie des zones nord-est et est de la plaine centrale.

FAUNE
Des mammifères comme le loup, le chacal, le sanglier, la hyène, l'ours noir et le lynx sont présents dans les forêts reculées de la province de Mazandaran. Les déserts et les montagnes (dominants dans le pays) abritent écureuils, mangoustes, gazelles de Perse, porcs-épics, blaireaux et l'endémique âne sauvage iranien. Les espèces les plus étonnantes sont certainement le mouton rouge de l'Alborz et une variété de bélier à la "barbe" blanche et aux longues cornes torsadées, visible aux abords de la frontière turkmène.

Peuple, culture et traditions

LANGUE
La langue nationale est le persan, langue indo-européenne également connue sous le nom de farsi. Le pays compte néanmoins un grand nombre de langues régionales comme l'azéri, le kurde, l'arabe, le lori, le baloutche ou le turkmène. La calligraphie arabe a été adaptée au persan après l'introduction de l'islam dans le pays. La grammaire farsi est relativement simple.

NOURRITURE
Le riz, le pain, les légumes, les herbes aromatiques et les fruits forment la base de la cuisine iranienne. La viande - en général de l'agneau ou du mouton coupé en fines lamelles - est utilisée pour donner de la saveur aux plats mais n'en constitue pas l'élément principal, à l'exception des kébabs (brochettes). La boisson la plus répandue est le chay (thé), servi fort. Jus de fruits, fruits frais, milkshakes et yaourts sont proposés partout. L'alcool est strictement interdit mais parfois disponible au marché noir.

RELIGION
La religion est le trait dominant de la société iranienne depuis la révolution islamique. L'essence de l'islam est la croyance en un dieu unique. Il est du devoir de tous de croire et de servir dieu selon les préceptes définis par le Coran (en arabe, le mot islam signifie soumission). L'islam compte 5 principes, ou "piliers" : la profession de foi ("Il n'est d'autre Dieu qu'Allah et Mahomet est son prophète") ; les 5 prières quotidiennes en direction de la Mecque ; l'aumône aux pauvres ; le jeûne du ramadan et enfin le pèlerinage à La Mecque, ou hadjdj.
L'islam connut à ses débuts un schisme majeur qui divisa les croyants en deux courants : les sunnites et les chiites. La branche la plus répandue est celle des sunnites, considérés comme "orthodoxes". L'Iran pratique, pour sa part, l'islam chiite.
Les règles de l'islam sont appliquées en Iran de façon très stricte. La main gauche - consacrée à la toilette et considérée comme impure - ne doit pas être utilisée pour donner ou recevoir quelque chose.
La consommation d'alcool et de viande de porc est interdite. La prière doit être précédée du rituel purificateur de la toilette. Chaque mosquée comporte un lieu réservé à ces ablutions. Durant le mois du ramadan (9e mois du calendrier musulman), il est interdit aux fidèles de boire, de manger et de fumer entre le lever et le coucher du soleil, et d'avoir des relations sexuelles. La fête de l'Eid al-Fitr clôt ce mois de jeûne. Elle est suivie par l'Eid al-Adhah, environ deux mois plus tard.
Diverses cérémonies se déroulent durant le No Ruz, ou Nouvel An iranien : prières demandant bonheur, bonne santé et prospérité, dégustation d'un plat traditionnel à base de riz, visite à la famille.
Le code vestimentaire en vigueur dans le pays est des plus stricts. Les hommes doivent porter des pantalons longs (sauf lorsqu'ils se baignent ou font du sport) et, en règle générale, des vêtements à manches longues (les T-shirts tendent à être tolérés). La majorité des femmes iraniennes portent le tchador (mot signifiant littéralement "tente") dès 7 ans. Les femmes - touristes comprises - qui ne portent pas le tchador doivent choisir une tenue couvrant les jambes jusqu'aux chevilles, des chaussures fermées, des vêtements ne moulant pas le corps et ne laisser apparents ni le cou ni la gorge ni les cheveux (lesquels doivent être dissimulés sous une écharpe). Les couleurs sombres sont préférables.
Les femmes musulmanes ne peuvent pas se marier à un non-musulman. Les hommes musulmans peuvent épouser une chrétienne ou une juive. L'homosexualité est interdite.

ARTS
La religion est presque invariablement présente dans les arts iraniens, même si de nombreuses formes artistiques persanes sont antérieures à la conquête arabe.
Les tapis tiennent le haut du pavé des arts persans. Loin d'être de simples ornements de sol, ils symbolisent la prospérité de leur possesseur et font partie intégrante de la vie culturelle et religieuse. Les spécialistes pensent que l'art du tapis trouve ses origines en Perse 5 siècles avant J.-C. Fabriqués en laine, coton ou soie, ils constituent maintenant pour le pays une importante source de revenus à l'exportation.
La musique traditionnelle perse s'appuie sur sept types de mélodies, ce qui la rend souvent monotone aux oreilles occidentales. La plus remarquable est celle des minorités ethniques : Turkmènes, Azeris, Kurdes, Lors. La peinture perse remonte à l'époque seldjoukide. Elle s'illustre notamment dans l'art de la calligraphie, dont Shiraz peut être considérée comme la "capitale". Le travail du bois, du métal et la poterie sont également représentés dans l'artisanat iranien. Enfin, l'architecture, caractérisée par sa finesse, s'illustre dans d'exceptionnels monuments religieux.

Quelques mots d'échange

Bonjour : salam
merci : motashakkeram
comment allez-vous ? : hal-é shoma chetor ast ?
oui : balé
non : nakheir
s'il vous plaît : lotfan
merci : mersi
je ne parle pas persan : farsi balad nistam
où ? : koja ?
quand ? : kei ?
droite : dast-é rast
gauche : dast-é chap
aujourd'hui : emruz
demain : farda
restaurant : restoran
hôtel : hotel ou mehmunkhuné
chambre : otagh
gare : istgah
gare routière : terminal
train : ghetar
bus : otobus
taxi : taksi
aéroport : forudgah
ambassade/consulat : safarat/konsulgari
En savoir plus sur http://www.lonelyplanet.fr/destinations/asie/iran/culture-et-histoire/culture#i4FXxBCghMzH8877.99

Bibliographie

Guide

- Lonely planet
- Le petit futé